Expos
2 commentaires

Murs Porteurs d’imaginaires avec Codex Urbanus

Codex Urbanus Ligne 13

Au mois de mai 2017, je vous avais présenté Murs porteurs, le projet « anniversaire » de la Galerie Ligne 13. 13 mois, 13 artistes, 13 cartes blanches. Après Artiste Ouvrier et Psyckoze, c’est au tour de Codex Urbanus de nous livrer sa carte blanche, du 8 au 23 septembre 2017.

Depuis 2005, La Galerie Ligne 13, spécialisée en art urbain, est un véritable lieu de création et d’animation artistique. Elle a aidé à la renommée d’artistes emblématiques tels que Artiste Ouvrier, Jef Aérosol, Jérôme Mesnager, Psyckoze, Mosko, Da Cruz ou encore Artof Popof. Elle a également permis l’émergence des plus jeunes comme Anis, Kashink, Jana & JS, IZa Zaro, Codex Urbanus

Pour fêter ses 13 années d’existence et de création avec tous les amateurs d’art urbain, la Ligne 13 a décidé de convier, pendant 13 mois,  13 artistes pour 13 cartes blanches inédites ! Le premier fut Artiste Ouvrier en mai, puis a suivi Psyckoze en juin. Pour la rentrée, l’artiste invité à nous proposer sa carte blanche est Codex Urbanus.

Le bestiaire insolite de Codex Urbanus

Pour les 13 ans de la Galerie, l’artiste a choisi de transformer le lieu en volière, dans laquelle tournoient insectes, oiseaux et monstres…  Avec Codex il suffit de se laisser porter par son imagination et ses animaux fantastiques, véritables rêveries dans le tumulte parisien.

Ai-je encore besoin de présenter l’artiste et ses drôles de créatures aux lecteurs de ce blog ? En effet, depuis quelques années maintenant, j’ai bien souvent parler de lui ici. Il faut dire que j’ai un « attachement » un peu particulier pour lui car il faut le premier artiste à répondre présent lorsque j’ai lancé mes portraits en 2015. Depuis, je suis son travail et je réponds présente à chacune de ses invitations pour me présenter ses nouvelles expos.

Il faut dire qu’il sait nous surprendre à chaque fois Codex Urbanus, dénichant de superbes musées un peu laissés dans l’ombre comme le Musée Gustave Moreau ou le Musée de L’éventail. Ou encore imaginant de nouveaux supports pour son bestiaire, qu’il s’agisse d’anciennes affiches de cinéma ou de vaisselle en porcelaine. Et dernièrement, il nous avait enchantés avec son voyage en « Terræ Incognitæ » au Cabinet d’amateur. En ce moment vous pouvez également découvrir son travail à l’Aquarium de Paris où il a recouvert les murs de créatures maritimes hors du temps.

J’imagine que cette fois encore, Codex Urbanus saura nous surprendre et nous transporter dans son monde merveilleux. Je vais essayer de profiter de ma soirée parisienne hebdo pour passer faire un tour à la Ligne 13 afin de découvrir sa volière. Quand à vous, parisien(ne)s, n’hésitez pas. Du 8 au 23 septembre 2017, filez à la galerie !

Galerie Ligne 13
13 rue de la Condamine
75017 Paris
Du mercredi au samedi
De 14h30 à 19h
Métro La Fourche (ligne 13) ou Place de Clichy (Ligne 2)

Pour la conclusion musicale, j’ai cherché à rester dans le thème… volière, oiseaux… et j’ai trouvé Leonard Cohen. Plutôt bien non ?!

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

2 commentaires

  1. Pingback: Murs Porteurs à la Galerie Ligne 13 | Les billets de Miss Acacia

  2. Pingback: « Nous ne sommes pas des poupées , le cri de guerre d’IZa Zaro | «Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s