Art urbain
4 commentaires

Codex Urbanus : Bestiaire de Porcelaine

Du 17 au 19 juin 2016, l’Espace Oppidum a exposé le tout nouveau projet de Codex Urbanus : Bestiaire de Porcelaine. Après les éventails, c’est sur des assiettes de porcelaine que l’artiste dépose ses étranges créatures.

Bestiaire de Porcelaine à l’Espace Oppidum

Cette fois encore, Codex Urbanus nous surprend et nous invite à la découverte. Il avait déjà organisé une exposition collective au Musée de l’éventail, lieu magnifique tant pour son architecture que pour le savoir-faire ancestral qu’il abrite. Puis ce fut, il y a quelques semaines, au Musée Gustave Moreau, superbe musée où nous pouvons découvrir l’incroyable collection de Gustave Moreau dans son ancienne demeure devenue musée.

Cette fois, c’est à l’Espace Oppidum que s’est installé Codex Urbanus pour une expo de seulement quatre jours. A cette occasion, il a choisi un nouveau support, la porcelaine. Nous sommes bien loin de la rudesse des murs sur lesquels il dépose habituellement son bestiaire. Ici, il n’est question que de finesse et de délicatesse, de savoir-faire artisanal où le temps reprend sa place.

Un projet en collaboration avec Carma Phi

Codex Urbanus et « Carma Phi » se sont rencontrés au Musée de l’éventail, à l’occasion de l’expo Street Fans. Le projet de l’artiste sur les éventails a plu au chercheur de savoir-faire. Le lien s’est fait très vite tout comme l’idée de monter ensemble un projet.

Mais pour comprendre, il faut que je vous présente un peu Carma Phi. C’est une petite entreprise, ou plutôt un homme qui parcourt la France à la recherche d’artisans aux savoir-faire ancestraux. Puis il joue le rôle de « passeur » entre ces artisans et des artistes pour réaliser des objets d’art uniques.

Une démarche simple : Faire exister l’artisanat français à travers l’univers d’artistes curieux d’explorer des nouveaux terrains d’expression.

Avec Codex Urbanus, Carma Phi ne pouvait mieux tomber. Comme il l’a prouvé à plusieurs reprises, cet artiste est on ne peut plus curieux d’expérimenter de nouvelles choses. Et Carma Phi a su trouver le support parfait pour le Bestiaire de Codex. En effet, les petites bêtes étranges sont parfaites sur ces assiettes de porcelaine blanche. Les enfants vont pouvoir à nouveau finir leur assiette à toute allure pour découvrir ce qui se trouve sous de délicieux légumes !!!

Passez commande !

La fabrication de porcelaine par un artisan n’est pas un travail à la chaine… Loin de là. Chaque pièce est réalisée à la main : chromo et estampilles sont posés manuellement sur chaque assiette. Les assiettes subissent deux cuissons. Une première à 1400°C pour l’émail blanc, puis une autre à 1200°C pour le décor (ce qui vous permettra de passer vos assiettes au lave-vaisselle et au micro-onde… enfin je dis ça…). On appelle ça la cuisson « Grand Feu ».

Mais avant cela, il a fallu un mois de travail entre Carma Phi et l’artisan (Manufacture Royal de Limoges depuis 1797) pour caler les couleurs : 3 bleus différents et un blanc pour faire ressortir les creux. Mais ici on ne travaille pas avec un Pantone. Il ne suffit pas de donner un code couleur pour l’obtenir. Pour obtenir le bleu foncé souhaité par Codex Urbanus il faut faire plusieurs tests de cuisson.

Quand on parle artisanat et travail fait main, on parle forcément de temps. Et on doit oublier d’être impatient ! Il faudra 6 semaines à l’artisan pour fabriquer ces pièces. Et la réalisation de cette collection se fera uniquement sur pré-commande avec un minimum de 30 ensembles et un maximum de 100. Donc, sir le minimum de pièces n’est pas atteint, le projet se refermera…

Quelques détails techniques pour la commande

Si vous êtes intéressé, voici comment ça se passe. Vous pouviez voir les assiettes jusqu’à dimanche 19 juin inclus. Mais si vous n’avez pas eu l’occasion d’y aller pas de panique ! Vous avez encore jusqu’au 26 juin 2016 pour passer commande. Il vous suffit de contacter Carma Phi à l’adresse suivante : carma.phi@gmail.com Carma Phi prendra alors contact avec vous pour vous donner tous les détails.

Et ne vous inquiétez pas, votre chèque ne sera encaissé que si le nombre minimum de pré-commande est atteint. Si, malheureusement, le projet ne voyait pas le jour (ce qui me semble absolument impossible ! ), Carma Phi vous renverra votre chèque.

L’ensemble de 6 assiettes coûte 380€ TTC et vous sera livré en septembre afin d’éviter une livraison pendant l’été où vous risquez d’être absent. La porcelaine est un objet délicat dont il faut prendre grand soin…

Le Bestiaire de Porcelaine en images

Pour celles et ceux qui n’auraient pas pu aller à l’Espace Oppidum (et aussi pour le plaisir de celles et ceux qui y sont allés et ne s’en lassent pas…) voici quelques photos. Alors vous les regardez et après vous commandez ! 😉 Comme d’habitude, toutes les photos ne sont pas là. Mais il suffit d’un tout petit clic pour les voir… ici : Codex Urbanus : Bestiaire de Porcelaine

Pour ma conclusion musicale (et pour le plaisir), j’ai choisi the National.

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

4 commentaires

  1. Pingback: Voyage en « Terræ Incognitæ  avec Codex Urbanus | «Les billets de Miss Acacia

  2. Pingback: Les billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Le « KNOW HOW  de Stew à l’Espace Oppidum | «Les billets de Miss Acacia

  4. Pingback: Murs Porteurs d’imaginaires avec Codex Urbanus | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s