Art urbain
4 commentaires

Rehab#1 : Rehabillage avant travaux pour la Maison des arts et métiers

Couv Rehab#1

Du 15 juillet au 17 juillet 2016, la Maison des Arts et Métiers s’est transformée en musée pour une exposition éphémère exceptionnelle avant le lancement des travaux de rénovation du bâtiment qui commenceront le 18 juillet. 

Du graffiti sur les murs de la Maison des arts et métiers

Après les expériences incroyables de la Tour 13 à Paris,  Aux Tableaux à Marseille ou encore l’ancienne caserne de Reuilly, je ne voulais pas rater cette nouvelle expérience d’exposition éphémère dans un lieu voué à la destruction ou à la rénovation. Cette fois, THE place to be était la Maison des Arts et Métiers dans le 14e arrondissement de Paris.

Cette expérience est née à l’initiative de l’association d’artistes The Wall et a été organisée en partenariat avec l’UE ENSAM, Kesadi, Newarty’s & AllCity. Pendant 3 semaines, les artistes ont investi les lieux (plus de 355 chambres sur 6 étages) pour transformer ce lieu de vie en musée du graffiti éphémère. Les organisateurs ont réussi à réunir des artistes venus de tous horizons et utilisant des techniques, styles et outils très variés (dessin, pochoir, collage, peinture à la bombe…).

Des graffeurs de tous horizons

L’événement a réuni  plus d’une cinquantaine de graffeurs : Kesadi, Agrume, Alex Trema, Bebar, Becr, Bur, Bust the Drip^, Cannibal Letters, Chufy, Dashe, Dubol, Grem One, Honde, HRLCK, JM Robert, Jo Ber, Kashink, Katre, Macka, Paella, Poter, Raf Urban, Rafael Houée, S.Mildo, Sifat, Tarek, Tetar, Jungle, Vision, Wazor, Rétro, Wire, Y.not, Yarps, Nice Art, Jo di Bona, Sadik, Skio, Xare, Kan, Creez, Babs, Crey 132, Soklak, Caligr, Max 132, Carlos Omo, Pec, Bears, Hold, Hobz, Lalasaidko, JBC, Henry Lamy, …

Le pari de ce nouveau musée éphémère, cette fois totalement en l’honneur du graffiti, est parfaitement réussi. Pendant presque 3 heures, j’ai arpenté les couloirs de la Maison des Arts et Métiers et j’en ai vraiment pris plein les yeux ! Pour tout dire dès l’entrée on sait que ça va être un grand moment avec le hall couvert de couleurs, de courbes et de calligraffiti. Et c’est comme ça pendant toute la visite.

Une nouvelle expérience difficile à raconter. Parce que c’est de la couleur partout, des univers tellement différents d’un artiste à l’autre et il y a l’odeur de la bombe encore bien présente. Bref c’était encore une fois magique ! Pour partager ce moment avec vous, voici quelques photos ici mais surtout dans cet album : Rehab#1 à la Maison des Arts et Métiers car j’en ai pris vraiment beaucoup ! Profitez bien !

J’ai essayé de mettre le plus possible le nom des artistes mais il m’en manque beaucoup. Alors toute aide est la bienvenue ! N’hésitez pas à me donner des noms en commentaire dans l’album Flickr.

J’espère que vous en avez pris plein les yeux vous aussi. Maintenant place à la musique…

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

4 commentaires

  1. Pingback: Le LAB14 met l’art urbain au coeur de Montparnasse | Les billets de Miss Acacia

  2. Pingback: Rehab#2 : La Cité internationale universitaire de Paris s’offre un Rehab-illage | Les billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Les Capucines du Street Art | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s