Expos
1 commentaire

Anatomie du Mouvement avec Shaka à la Galerie Lazarew

Couv Shaka

Du 9 mars au 22 avril 2017, l’artiste Shaka nous offre un superbe solo show à la Galerie Lazarew. Avec Anatomie du Mouvement, il s’intéresse à la transposition des mythologies à notre époque contemporaine (notamment au mythe de Sysiphe) tout en poursuivant ses recherches sur le mouvement.

Shaka, une figure de l’art urbain

Je connais le travail de Shaka depuis quelques années maintenant. Et c’est dans la rue que je l’ai découvert. L’année dernière il a participé à plusieurs projets importants de la scène urbaine. Ourcq Living Colors en juin 2016, La Réserve de Malakoff où il a réalisé une incroyable sculpture de bois ou encore Home Staging, un appartement totalement réinventé avec le Loft du 34.

Marchal Mithouard (alias Shaka) a été pendant 20 ans une figure de l’art urbain. Originaire de la banlieue parisienne, il a débuté dans le milieu du graffiti. Désireux de liberté, de confrontation avec la société, il refuse de s’enfermer dans un atelier. Puisant dans les sous-cultures alternatives urbaines, il forge son style à la bombe aérosol dans la rue, montrant un intérêt pour la figuration humaine quasi-caricaturale.

Mais très vite il comprend que l’art de rue est éphémère tandis que celui de l’atelier reste. Il commence donc, en parallèle, un travail sur le support plus classique de la toile avec la peinture à l’huile. Aujourd’hui il ne crée quasiment plus dans la rue mais on retrouve encore dans ses oeuvres les influences de la rue (lettrages, violence, couleurs).

Anatomie du Mouvement

Shaka a un style inimitable et reconnaissable entre mille. Il réalise des peintures en 3D qui donnent vie aux visages et aux corps fragmentés, nervurés, cernés de noirs, les nerfs à vifs, comme s’ils portaient un masque ou s’ils étaient, au contraire, décharnés. Ses personnages semblent prêts à sortir de la toile pour crier leur effroi.

Les corps sont en mouvement, comme dans ce magnifique tableau Le Carousel ((190 x 270 cm) qui orne le fond de la Galerie Lazarew.  cinq personnages sont sur un carousel; on ne sait s’ils sont le moteur ou s’ils se laissent emporter par le mouvement de ce manège qui tourne sans fin sur lui même, sans autre but que celui d’alimenter la machine, représentant ainsi des employés à leur travail. « Avec certains qui se laissent porter, d’autres qui poussent fort » dixit l’artiste.

Mais la toile n’est pas son seul support. Il réalise également des sculptures. Il a ainsi créé des oeuvres en bois tout à fait incroyables et magnifiques (comme à la Réserve Malakoff). Aujourd’hui, il se tourne vers le bronze. Vous pourrez admirer ses deux premières sculptures à la galerie. On retrouve ce jeu de lignes et de perspectives qui donnent une impression de mouvement.

Shaka en images

Voici quelques photos pour vous donner une (toute petite) idée du travail de Shaka. Il y en a un peu plus ici Shaka à la Galerie Lazarew Mais je vous conseille vraiment d’aller voir les toiles « en vrai » à la Galerie Lazarew car mes photos ne font absolument honneur au talent de cet artiste. Et s’il y a des collectionneurs parmi vous, je crois que vous devriez sans hésiter parier sur lui !

Galerie Lazarew
14 rue du Perche
75003 Paris
Ouverture les mardi et vendredi de 14h à 19h et le samedi de 11h-19h

En conclusion, les courbes en mouvement de Shaka m’inspirent la chanson d’Edith Piaf…

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: [ENTRE-DEUX] une immersion dans l’art urbain avec les Gobelins | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s