Art urbain, Expos
5 commentaires

Une histoire de pianos… Play Me I’m Yours

Le projet Play Me I’m Yours a vu le jour en Angleterre en 2008. Créé par l’artiste plasticien Luke Jerram, il a fait le tour du monde et connait un succès phénoménal. Pour la 3ème année consécutive il a lieu à Paris en ce moment même. Bon je sais… il a vraiment commencé le 17 juin. Et j’ai découvert les pianos le 20 juin…

Seulement voilà depuis quelques temps j’ai des petits soucis avec ma connexion internet. Alors les photos et les mots étaient là… Mais impossible de les partager avec vous. Je me rattrape aujourd’hui. Et tout n’est pas perdu puisque les pianos sont encore visibles dans Paris et quelques villes de banlieue.

Avant d’aller plus loin et de regarder avec vous quelques photos, laissez-moi vous parler de ce projet. Parce que je le trouve vraiment beau. Parce que certains des artistes que j’aime beaucoup (parfois même à titre personnel…) ont participé et que j’ai envie de promouvoir leur travail. Pour n’en citer que quelques-uns : Dilian, Dudy, ShadeeK, Codex Urbanus, Photograffée, Iza Zaro, Paddy, Ernesto Novo… Donc allons-y.

Mettre la musique et l’art au cœur et au service de la métropole en utilisant un support peu habitué au bitume de nos trottoirs comme le piano, tel est le concept de Play Me, I’m Yours©. Créé en 2008 par l’artiste plasticien anglais Luke Jerram, le projet a voyagé dans le monde entier pour toucher à ce jour plus de 4 millions de personnes grâce aux 1300 pianos installés dans 47 métropoles internationales!

Véritable succès populaire après seulement 2 éditions, Play Me, I’m Yours©, des pianos dans Paris a permis à près de 100 pianos d’être revisités et joués par autant d’artistes qui font grandir depuis 2012 la communauté Play Me I’m Yours©. En 2 ans, 50 de ces instruments ont ensuite trouvé « refuge » auprès d’acteurs de la vie locale, sociale et solidaire, tels que La Mie de Pain, Autistes sans Frontières, la 20e Chaise, l’Hôpital Maison Blanche ou encore le collège Lucie Aubrac à Villetaneuse.

Une programmation artistique inattendue

Cette année, Play Me, I’m Yours© fera la part belle au Street-art. Qu’ils soient graffeurs, pochoiristes, ou encore maîtres dans l’art de l’affichage ou du sticker, MISS.TIC, C215, JEROME MESNAGER, LEVALET ou encore DJALOUZ, ERNESTO NOVO ou METEOR viendront apposer leur style sur les pianos. Des plasticiens tels que BENJAMIN SABATIER, PHILIPPE BERRY ou encore NATHALIE JUNIS viendront compléter cette expérience artistique inédite.

Cette 3e édition sera aussi celle de la diversité musicale. Une quarantaine de micro-concerts offerts au public permettra d’apprécier tous les genres musicaux – Pop, Jazz, World, Classique, Variété française, Electro et même Lyrique et Slam – et leur interprètes tels que  ELEPHANZ, MARIE MODIANO, GRIEFJOY ou encore BENSÉ, sans oublier ceux qui forment aujourd’hui la jeune scène musicale tels que ALB, ALEXANDRE SEPRÉ, ZAYRA, MICHAEL LELONG ou encore WE WERE EVERGREEN. Enfin, toujours fidèles à Play Me, I’m Yours©, certains artistes répondront à nouveau  présents tels que LYDIE SOLOMON, STEVE VILLA MASSONE, NINA MORATO, JULIEN KURTZ.
Bien d’autres talents, artistes surprises ou mystères seront aussi au rendez-vous et se révéleront au public au fil de la manifestation.

Des rendez-vous musicaux dans toute l’Ile-de-France

Du Château de Champs-sur-Marne en passant par les lieux emblématiques des villes de Bagnolet et de Boulogne-Billancourt, Play Me, I’m Yours© se voit ouvrir les portes de sites méconnus pour offrir aux amateurs des moments de jeu exceptionnels. LE PASSAGE DU PRADO, LA GALERIE VIVIENNE, LES VOIES SUR BERGES, LE PARC DES BUTTES-CHAUMONT, LA TERRASSE PANORAMIQUE DE LA BASILIQUE DU SACRE-CŒUR ou encore LES JARDINS DE L’HOPITAL SAINT-ANNE, seront autant de lieux à découvrir où des pianos seront disponibles au public francilien tous les jours de 9h à 22h du 25 juin au 10 juillet. Certaines structures bénéficiaires des pianos en 2012 et 2013 tels que LE PETIT BAIN, le MPAA Saint-Germain ou encore la GALERIE 59 prendront également part à la manifestation en redonnant accès à leur instrument, apportant leur tour un soutien à cette nouvelle édition.

Un festival participatif au cœur des réseaux sociaux
Le public et les fans  peuvent suivre dès à présent l’actualité de l’événement sur le site internet STREETPIANOSPARIS.COM, la page Facebook PLAY ME, I’ M YOURS PARIS, le compte Twitter #PLAYMEPARIS ou bien sur Instagram @playmeimyours et ainsi s’informer et partager à tout moment sur l’expérience Play Me I’m Yours©.

De nombreux autres jeux concours et animations originales seront également proposés aux internautes tout au long de l’événement sur les réseaux sociaux et les sites partenaires de la manifestation ; l’occasion de découvrir Play Me I’m Yours© en s’amusant.

Une opération généreuse et engagée

Les pianos seront accordés par d’anciens élèves de l’Institut National des Jeunes Aveugles auquel Community fait un don chaque année et participe ainsi au financement de la filière d’Accordeur-réparateur de pianos.

Depuis 2012, les pianos Play Me, I’m Yours© sont donnés – à l’issue de chaque événement – à de nombreux acteurs de l’intérêt général qui œuvrent dans le champ de l’éducation et de la solidarité. EVEIL, PARTAGE et RECONSTRUCTION sont des valeurs qui caractérisent plus que jamais l’esprit de ces pianos. Le groupe COALLIA, le SAMU SOCIAL, Le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil ou encore les « orchestres à l’école » sont déjà mobilisés pour accueillir les prochains pianos Play Me, I’m Yours©. N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Ce projet me plait tout d’abord pour l’idée de mêler les arts. Celui de la musique avec celui de l’art de la rue. Deux univers à priori opposés. Mais en réalité peut-il y avoir opposition ? Je me dis quand on est artiste on ne peut rejeter un autre artiste… quelque soit l’art qu’il pratique. Cette sensibilité que l’on a pour la musique ouvre forcément l’esprit vers toutes les autres formes d’art. Alors après, c’est sur, on ne peut pas tout aimer. Mais au moins y être sensible. Enfin bon voila pourquoi j’aime cette idée. Pour cette rencontre et ce mélange qui donnent un résultat vraiment incroyable. Parce que là il est question de 50 pianos… et donc de 50 artistes. Qui ont forcément chacun leur univers. Vous le verrez à travers les photos des pianos. Chacun a vraiment utilisé l’instrument à sa façon.

Mais j’aime aussi l’idée qu’après cette « vie » publique, ils connaitront une autre « vie » qui cette fois servira la communauté et apportera l’art (et le plaisir) auprès de malades ou de gens démunis. Apporter la culture à ceux qui ne peuvent pas toujours l’approcher. C’est un concept qui me plait. Une petite goutte de beauté dans ce monde de brutes… 😉

J’ai eu la chance de tous les voir en allant au centre commercial Italie Deux avant qu’ils soient « dispersés ». Mais vous pouvez encore les découvrir. Une carte est mise à votre disposition pour vous aider à les trouver. Elle se trouve ici.

Et sinon vous pouvez découvrir mon album. Qui forcément vous laissera sur votre faim… Et vous irez cliquer plus haut pour dénicher le piano qui vous a plu.

Allez c’est parti : « Une histoire de pianos, Play Me I’m Yours » en images…

Je vous laisse avec Robert Francis parce que « Love is a chimical »… 🙂

 

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain, Expos

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

5 commentaires

  1. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Les petits billets de Miss Acacia

  2. Pingback: Les rencontres #Street-artistiques de Miss Acacia : le « nounours  de ShadeeK | «Les petits billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : le « nounours  de ShadeeK | «Les petits billets de Miss Acacia

  4. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Billets de Miss Acacia Test

  5. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : le « nounours  de ShadeeK | «Billets de Miss Acacia Test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s