Art urbain
Laisser un commentaire

Quai 36 enchante les murs de Gare de Lyon avec BRUSK

Couv Brusk Quai 36

Le collectif Quai 36 continue sa tournée des gares parisiennes. Après Gare du Nord en 2015 et la gare du RER D « Stade de France » en 2016 à l’occasion de l’Euro de football, il s’est attaqué en octobre 2016 à la Gare de Lyon. Avec l’artiste BRUSK dans le Hall 1.

Il aura fallu mon départ à Lyon et mes passages hebdomadaires Gare de Lyon pour que je découvre la fresque réalisée par BRUSK tout le long du mur qui longe la voie N dans le Hall 1. Et surtout il aura fallu que j’arrive en avance pour regarder autre chose que le panneau d’affichage des départs avant de courir à mon train.

La semaine dernière j’avais 30 minutes d’avance (et oui parfois les transports parisiens font des miracles comme ne pas annoncer d’incidents et rouler sans embûches). Alors j’ai pris le temps de regarder autour de moi… et là, sous mes yeux ébahis, est apparue l’incroyable fresque de BRUSK !

Plongée dans les années 80 avec BRUSK

La fresque réalisée par BRUSK est un clin d’œil aux années 80. Les années de sa jeunesse (et de la mienne aussi ! ) durant lesquelles il a commencé à faire du graffiti sur les murs.

Tout part d’une bombe aérosol qui expulse tous les souvenirs de cette époque. La télévision à l’époque de l’ORTF avec sa célèbre mire qui s’affichait la nuit, lors de problèmes techniques ou les jours de grève. Les héros des dessins animés comme Albator, Godorak ou encore Capitaine Flam. Des objets du quotidien tels que l’ardoise magique, les Playmobils, le Rubik’s Cube, la cassette, le « mange-disque » ou le téléphone à cadran…

Les années 80 correspondent à l’époque où j’ai commencé le graff. Ces objets de mon enfance et de mon adolescence, j’espère qu’ils feront remonter de beaux souvenirs aux gens qui passent ici.

Que de souvenirs surgissent en regardant cette fresque ! Albator ! Un héros si beau et si mystérieux dont toutes les filles étaient folles. Les cassettes avec les bandes qui finissaient toujours par s’emmêler. Le Rubik’s cube qui en rendu dingue plus d’un (dont moi… jamais eu la patience). Et que dire du téléphone à cadran ?! Les générations d’aujourd’hui n’imaginent même pas qu’un jour le téléphone a pu être aussi gros, relier à une prise (ce qui rendait particulièrement difficiles les discussions un peu « confidentielles » avec les copines) et avec un cadran. A cette époque, qui n’a pas raté le dernier numéro, ce qui obligeait à tout recommencer ?!! 

Prenez le temps de bien regarder pour découvrir tous ces petits détails qui ont fait nos souvenirs, à nous, la génération des années 80. En plus, vous pourrez remarquer que l’artiste a écrit son nom, BRUSK, avec les différentes parties de la fresque.

BRUSK et Quai 36 en images

Voici quelques photos de la fresque réalisée par BRUSK. Elles sont en plus grande version dans cet album Quai 36 en action à Gare de Lyon : BRUSK 

Un autre artiste a travaillé avec le collectif Quai 36 sur la Gare de Lyon. Il s’agit du Cyclop. Ma prochaine mission lors de mon passage à Paris sera de découvrir son oeuvre pour vous en parler ici. A suivre…

Forcément en conclusion musicale je vous offre une plongée dans les années 80 avec la chanson générique d’Albator. Souvenir quand tu me tiens !

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain
Avec les tags : , , , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s