Art urbain
Laisser un commentaire

Quai 36 enchante la gare de Lyon (suite) avec Le CyKlop et Hunto

Couv Gare de Lyon Hunto Quai 36

Les artistes Brusk, Le CyKlop et Hunto sont intervenus à la Gare de Lyon à Paris en Octobre 2016. Grâce à mes passages hebdomadaires dans cette gare, j’ai pu découvrir les oeuvres. Découvrez-les avec moi.

Quai 36 : Métamorphoser l’espace public

Quai 36 on les a découverts en 2015 lorsqu’ils ont investi la Gare du Nord pour transformer le quai 36 (puis d’autres espaces de la gare) en galerie d’art ouverte à tous. Leur objectif : « Métamorphoser l’espace public ».

Quai 36, créé en 2015 par un groupe d’amis dont la folle envie est de ré-enchanter l’espace public, produit des évènements culturels d’art urbain.

Depuis, ils ont renouvelé l’expérience à plusieurs reprises dans de nombreuses gares de la Région parisienne. Ainsi à la gare du RER D du Stade de France à l’occasion de l’Euro de football 2016. Cette même année, en octobre, ils ont lancé un projet Gare de Lyon avec les artistes : BRUSK, Le CyKlop et Hunto.

Il y a deux semaines je tombais nez à nez (et en arrêt !) devant la magnifique fresque réalisée par BRUSK dans le Hall 1 de la Gare de Lyon. J’ai immédiatement contacté le collectif Quai 36 pour en savoir un peu plus sur ce nouveau projet. Ils m’ont donné plein d’infos pour m’aider à trouver les oeuvres du Cyklop et de Hunto.

Le CyKlop donne des yeux à la ville

Originaire de Haute Normandie, Le CyKlop s’amuse à colorer le mobilier urbain avec une touche poétique et décalée en transformant et en revisitant le mythe d’Ulysse et du Cyclope. Son support privilégié : le potelet.
Qu’il les anime avec des personnages Lego ou le règne animal, ses œuvres sont souvent surmontées de son œil symbolique et de sa patte artistique.

Ainsi, Le CyKlop envahit la ville et scrute les humains de façon unique et colorée. L’artiste s’inscrit dans l’espace public à sa façon, pour apporter un message joyeux et universel au détour d’une rue, d’un parc, ou d’un monument.

Hunto, le cubisme dans la ville

Hunto est né en 1982, à Brindisi, dans le sud de l’Italie. Très jeune il développe un amour pour le monde de l’art. Il commence ses graffitis en 1996 sous le nom « HUNTO«  et l’artiste traverse différentes périodes de styles de peinture et de personnages.

Hunto s’inspire de l’univers de Picasso et de Braque et s’oriente vers le cubisme pour créer ses personnages originaux connus dans les rues de nombreux pays.

Le CyKlop et Hunto en images

Place aux images pour admirer le travail des artistes, ici en dessous et, plus encore, là au bout du clic : Hunto et Le CyKlop à Gare de Lyon avec Quai 36

Et pour la conclusion musicale, « un peu de douceur dans ce monde de brutes » ! C’est beaaauuuu…

 

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain
Avec les tags : , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s