Art urbain, Expos
4 commentaires

Le streetart « fait le mur » avec Dali

Au début du mois, par une très belle journée « d’été indien » à Paris, je suis montée jusqu’à Montmartre pour aller voir une expo que j’attendais avec impatience : Dali « revisité » par des streetartistes. Depuis, tout s’est un peu bousculé et je n’avais pas encore eu le temps de trier et les photos et écrire un billet. Alors voilà, ça y est je m’y mets ! Je vous raconte « Dali fait le mur ».

L’Espace Dali à Montmartre

Avant tout, il faut présenter le lieu. L’Espace Dali. Je l’ai découvert il y a maintenant pas mal d’années, en accompagnant la sortie scolaire d’un de mes garçons. J’ai donc eu la chance de le visiter pour la toute première fois avec une guide qui nous a parlé des montres molles et des illusions d’optique chères à Dali de façon très ludique.

J’en ai gardé un délicieux souvenir et j’avais très envie d’y revenir. C’est enfin chose faite avec cette superbe expo organisée par l’Espace Dali et orchestrée de main de maître par Véronique Mesnager.

Défi relevé par de nombreux artistes urbains

Les artistes ayant répondu à l’appel de Véronique Mesnager étaient 22 : Akiza, Artiste Ouvrier, Fred Calmets, Codex Urbanus, Hadrien Durand-Baïssas, Jadikan, Jérôme Mesnager, Les King’s Queer, Kool Koor, Kouka, Levalet, Thomas Mainardi, Manser, Nikodem, Nowart, Paella, Pioc PPC, Sack, Speedy Graphito, Valeria Attinelli, Zokatos.

On ne pouvait trouver plus beau « mariage » que celui de l’univers fou de l’indomptable Dali avec celui, tout aussi indomptable, du streetart. Aussi, depuis que j’avais eu connaissance de cette expo, j’avais hâte de découvrir comment des artistes aussi différents (dans leurs oeuvres comme dans leurs techniques) s’étaient approprié l’Oeuvre de Dali. Et bien le défi a été merveilleusement relevé.

Chacun à sa manière, en laissant une liberté totale à son imagination, a su apporter une vision originale des montres molles, des éléphants ou autres pensées folles de Dali… Que ce soient des pochoirs, des montages lumineux, de la peinture ou encore d’étranges collages de cartes à jouer le résultat est bluffant. Ici, le surréalisme et le streetart ne font qu’un. Les artistes ont su parfaitement s’approprier l’univers de Dali pour créer des œuvres « daliniennes » tout en restant complètement personnelles.

Je dis un grand bravo à tous les artistes parce que franchement cette expo est incroyable. Il faut absolument aller la voir (bon ça devrait aller vous avez jusqu’au 15 mars… alors pas d’excuse ! ) et surtout prenez le temps de regarder les détails dans les oeuvres, leurs noms parfois évocateurs ou drôles… Et ne passez pas à côté d’une oeuvre surprenante. Celle des « étranges » tirelires d’Arnaud Rabier « Nowart ». Regardez-la bien, sous tous les angles car elle a un secret à vous révéler !

Quelques images souvenirs de cette expo

Voila, maintenant place aux photos avec un album qui vous donnera forcément l’envie de grimper à Montmartre. Pour (re)découvrir l’Espace Dali et cette superbe expo et aussi pour le plaisir de flâner dans les rues avant ou après (ou même les deux) parce que c’est quand même un endroit magique… Allez hop, au bout du clic, je vous emmène visiter « Dali fait le mur »

La conclusion de ce billet sera forcément en l’honneur de Dali avec ce film qui nous raconte l’histoire de Chronos. Il est né d’une collaboration entre l’artiste et Walt Disney. Superbe !

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain, Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

4 commentaires

  1. Pingback: 2014, une année bien remplie | Les petits billets de Miss Acacia

  2. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Les petits billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Le streetart "fait le mur" avec Dali ...

  4. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Billets de Miss Acacia Test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s