Expos
1 commentaire

Marseille nous invite au(x) voyage(s) imaginaire(s) avec Picasso

Couv Expo Picasso Marseille

Dans le cadre de Picasso-Méditerranée 2017-2019, les musées de la Ville de Marseille, en coproduction avec la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, nous proposent une « double » exposition, « Picasso, voyages imaginaires », du 16 février au 24 juin 2018.

La manifestation culturelle internationale Picasso-Méditerranée 2017-2019 est proposée par plus de soixante institutions qui ont imaginé ensemble une programmation autour de l’œuvre méditerranéenne de Pablo Picasso.

Voyages imaginaires au Centre de la Vieille Charité

Le Centre de la Vieille Charité mérite une visite, quelle que soit l’exposition en cours car le lieu est absolument superbe. Construit en 1670 par l’architecte du roi, Pierre Puget, il était destiné à permettre « l’enfermement des pauvres et des mendiants », avant d’être transformé en transformée en hospice réservé aux enfants et aux vieillards après la Révolution, puis en logement social.

C’est seulement en 1961 que la Ville de Marseille entreprend sa restauration. La remise en état s’est achevée en 1986, après 25 ans de travaux. Aujourd’hui le Centre de la Vieille Charité abrite plusieurs structures multi-culturelles : le Musée d’Archéologie Méditerranéenne, le Musée des Arts Africains, Océaniens, Amérindiens (M.A.A.O.A), des expositions temporaires et une salle de cinéma, Le Miroir. L’ensemble est géré par la Direction des musées de Marseille.

Le bâtiment est constitué de 4 ailes autour d’une cour rectangulaire. Construit dans une pierre blanche et rose, tout en courbes et en rondeurs, l’ensemble donne un sentiment de tranquillité et de douceur très agréable tout au long de la visite de l’expo. Dispersée dans les nombreuses salles, elle permet un parcours où se mêlent les peintures, sculptures, assemblages et dessins de Pablo Picasso et les œuvres maîtresses des collections du musée d’Archéologie méditerranéenne et du musée d’Arts africains, océaniens, amérindiens de Marseille.

A travers des différentes oeuvres et de leur mise en parallèle, l’exposition nous fait emprunter sept itinéraires : Bohème Bleue, Afrique fantôme, Sorgues Marseille, Amour antique, Soleil noir, Orient rêvé et Les baigneurs. Chaque salle étant comme une escale dans ce voyage imaginaire avec Picasso.

Picasso et les Ballets russes entre Italie et Espagne au Mucem

Après cet agréable moment passé à la Vieille Charité, nous voilà parties pour le Mucem, ou plus précisément, le Fort Saint-Jean pour découvrir la suite de l’exposition consacrée à Pablo Picasso. Cette fois, c’est sont travail de scénographe et costumier qui est mis à l’honneur. Personnellement, j’ai préféré cette exposition à celle de la Vieille Charité.

C’est avec toujours le même plaisir que je viens au Mucem. C’est vraiment l’un de mes endroits préférés à Marseille. Ce beau musée de dentelles noires déposé en bord de mer, me donne un sentiment d’évasion.

De 1916 à 1921, Picasso a travaillé avec la compagnie de Serge Diaghilev, les Ballets russes. Il a ainsi collaboré à quatre spectacles pour lesquels il a réalisé décors et costumes : les ballets Parade (1917), Tricorne (1919), Pulcinella (1920), et Cuadro Flamenco (1921). Cette expérience a permis à l’artiste de découvrir le monde de la danse et le langage du corps. S’inspirant de son travail d’abstraction, du théâtre de marionnettes, de la commedia dell’arte, de l’art sacré ou encore du folklore espagnol, il a su réaliser d’incroyables costumes et décors.

Grâce à la scénographie de l’exposition, on bascule dans l’univers de l’artiste dès que l’on passe la porte. En effet le visiteur est accueilli par la parade des différents personnages des ballets, découvrant ainsi de magnifiques costumes. Et avant de quitter les lieux, on s’installe dans une petite salle pour regarder des extraits des différents spectacles. On ressort de cette expo avec une seule envie :  assister un jour à une représentation de l’un des ballets.

Picasso et les Ballets russes Mucem

Quelques informations pratiques pour aller voir les deux expositions. Le mieux étant quand même de les faire le même jour… mais pas forcément non plus… A vous de voir.

Exposition Picasso
Du 16 février au 24 juin 2018

Centre de la Vieille Charité
Du mardi au dimanche de 10h à 18h – fermé le lundi et le 1er mai.

Mucem
Du 5 novembre au 30 avril : 11h—18h
Du 2 mai au 6 juillet : 11h—19h
Du 7 juillet au 2 septembre : 10h—20h
Du 3 septembre au 4 novembre : 11h—19h

Pour une fois la conclusion ne sera pas seulement musicale…

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: Street Art Festival : Marseille, ville du street art | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.