Art urbain, Coups de coeur
9 commentaires

Le (presque) 1er jour du reste de ma vie… à Lyon

Couv 1er jour

Je n’ai pas pour habitude d’utiliser ce blog pour raconter ma vie mais il y a parfois des événements qui doivent être écrits. Surtout quand cet événement va avoir un impact sur les billets. Alors je me lance…

Changer de vie, c’est possible !

Depuis maintenant plusieurs mois, je me prépare à changer de vie avec mon ado. Après plus de 25 ans de vie en région parisienne, j’ai décidé de partir vers de nouveaux horizons. Il n’y a plus grand chose qui me retienne ici et franchement, la vie en banlieue parisienne n’a rien d’exaltant. Et puis, depuis quelques temps, je saturais tellement des transports en commun que j’avais de plus en plus de mal à aller en balade sur Paris pour voir des expos ou simplement arpenter les rues. J’ai perdu tout le plaisir que j’avais à vivre là. Alors je laisse tout ça derrière moi…

Enfin pas complètement non plus. Lyon n’est qu’à 2 heures de train de Paris alors je reviendrai voir les amis et les expos des artistes chers à mon coeur ! Paris redeviendra alors une ville plaisir dans laquelle j’aime me perdre. Et puis, pour mon changement de vie, je n’ai pas non plus choisi d’aller m’installer à la campagne. Il faut dire que je suis une urbaine, une vraie alors la campagne je l’aime en vacances mais pas pour y vivre. Alors très rapidement mon choix s’est porté sur Lyon. Parce que c’est une grande ville où la vie culturelle me comblera et où l’art urbain n’a rien à envier à Paris. Et puis comme ça je me rapproche de la famille, de Marseille et de l’Italie. Tout ce qui est important pour moi quoi !

Vous l’aurez compris, les quelques semaines à venir vont donc être bien remplies et je ne suis pas certaine d’avoir le temps d’écrire beaucoup de billets. C’est pourquoi la newsletter devient mensuelle. N’hésitez pas à vous abonner quand même pour vivre avec moi cette nouvelle aventure dès cet été… Il suffit de cliquer juste ici S’abonner à la newsletter

Quand le projet devient réalité

Pour que ce projet devienne réalité il y a plusieurs étapes. La première et plus importante était de trouver un appartement. Parce que bon, tout commence par là. Parce qu’ensuite ça permet de se projeter dans quelque chose de concret, d’organiser le déménagement, d’inscrire le fiston au lycée, de proposer aux amis de passer découvrir ma nouvelle « home sweet home » cet été… C’est pourquoi je viens de passer la semaine à Lyon.

La première journée fut éprouvante à bien des égards. Physiquement parce que je logeais sur les pentes de la Croix-Rousse et qu’il fallait que je grimpe dès que j’allais quelque part. En plus, j’ai commencé très fort en me trompant d’itinéraire ! Au lieu de passer par le bas et de longer le Rhône, j’ai pris la rue Joséphin Soulary. Enfin pas vraiment la rue mais plutôt l’escalier bien connu qui compte exactement 445 marches ! J’ai bien cru que je n’arriverais jamais en haut. J’ai terminé la montée avec les jambes douloureuses et le souffle court. Mais avec le plaisir d’avoir découvert quelques fresques pas mal du tout ! Inutile de vous dire que ce fut la 1ère et dernière fois que je passais par là. Etant logée juste à côté, j’ai eu l’occasion de voir plein de « vrais » sportifs se lancer à l’assaut des marches en courant. Et là, je dis bravo !

Donc, comme je le disais, la première journée fut éprouvante et je rentrai le soir un peu désespérée. Les appartements que je devais visiter n’étaient plus disponibles et les rares que je voyais se trouvaient des quartiers pas terribles, étaient tous petits et pas toujours en bon état. Et je n’avais qu’une visite prévue le lendemain. Pendant une soirée j’ai quant même un peu douté de mon projet… Mais heureusement l’unique visite prévue le mercredi matin fut la bonne. Déjà, le quartier (la Croix Paquet) faisait partie de ceux que j’avais mis en tête de liste. Et quand à l’appartement, il remplit de nombreuses conditions pour me plaire. En faisant la visite je me projetais parfaitement, imaginant comment j’allais l’aménager. Alors dès la fin de la visite j’ai filé à l’agence déposer un dossier. Puis je rentrais faire une petite sieste… A mon réveil, un court message m’apprenait que l’appartement était à moi. Mon projet devenait enfin réalité !

Quelques découvertes urbaines

Forcément j’ai beaucoup arpenté Lyon pour mes visites ce qui m’a permis de rapporter quelques photos street artistiques. Bien sûr ça n’est que le début d’une longue série. En attendant, vous pouvez aussi relire ce billet Lyon, du streetart et des rencontres… écrit en août 2014 et qui vous fera faire une belle balade. Ou découvrir certains de ces artistes : Cap Phi, Don Mateo ou encore Big Ben.

Pour voir l’ensemble de mes trouvailles faites un petit clic ici Street art Lyon – Juin 2017

Pour la conclusion musicale je n’ai pas eu à réfléchir. Une chanson s’est imposée tout de suite…

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain, Coups de coeur
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

9 commentaires

  1. Pingback: Autour du portrait à la galerie Catherine Mainguy | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s