Art urbain
Laisser un commentaire

Dimanche graffiti avec Stéphane OPERA

Couv graffiti opera

Dimanche après-midi, entre deux averses, je suis revenue à ce qui m’a fait aimer l’art urbain. Avec l’artiste Stéphane OPERA, je suis allée en balade dans un coin au coeur de la ville mais loin des regards où des graffeurs ont plaisir à se retrouver pour peindre.

Comment j’ai rencontré Stéphane OPERA

Stéphane OPERA, je l’ai rencontré il y a un peu plus d’un an, en avril 2016 pour être précise, à l’occasion de l’expo collective Interférences avec l’artiste Taroe. Je connaissais déjà son travail car j’avais vu passer des photos sur les réseaux sociaux et j’avais croisé quelques unes de ses oeuvres dans la rue. A cette occasion nous avions discuté, il m’avait expliqué son travail d’artiste en solo mais également en trio avec Taroe et Grems.

De cette rencontre était née l’envie d’écrire son portrait. Nous nous sommes donc recontacté en mai 2016 pour que je lui pose quelques questions, qu’il m’envoie des photos… Depuis nous ne nous sommes pas complètement perdus de vue. Enfin, c’est surtout moi qui suis de près son travail. C’est comme qu’il y a quelques semaines j’ai vu passer la photo d’une de ses dernières oeuvres réalisée en extérieur…

Découverte urbaine : un lieu abandonné et du graffiti

Après quelques échanges, nous nous sommes rendus compte que nous étions quasiment voisins et que nous connaissions certains lieux en région parisienne… enfin surtout lui… Il m’a alors proposé de m’emmener découvrir un des endroits où il aime s’isoler pour peindre dès que l’occasion se présenterait. Et elle s’est présentée dimanche ! Il m’a contactée en fin de matinée pour me demander sur j’étais dispo pour l’après-midi pour le rejoindre. J’ai bien sûr accepté avec grand plaisir.

Nous nous sommes donc rencontrés  au lieu de rendez-vous dont je tairais le nom pour préserver la tranquillité des artistes qui aiment se retrouver là-bas pour peindre loin des regards, sans être dérangés. Enfin presque… certains jeunes du coin connaissent ce lieu abandonné et aiment y venir en bande pour toutes sortes de raisons…

Bref, grâce à Stéphane OPERA j’ai pu revenir au tout début de ma découverte de l’art urbain et me souvenir pourquoi et comment cette passion est née.  Ce ne sont pas les expos dans les galeries qui ont été à l’origine de ce blog mais les oeuvres que je croisais au hasard de mes déambulations dans la ville. Alors j’ai pris vraiment un immense plaisir à découvrir dimanche cet endroit insolite, abandonné des hommes et où la végétation a repris ses droits rendant encore plus belles les oeuvres réalisées par les artistes.

C’est donc avec délectation que je vous offre quelques photos prises dimanche. J’en mets quelques-unes ici mais n’hésitez pas à aller voir l’album complet là Un dimanche graffiti avec Stéphane OPERA… Et si ça vous plait, découvrez l’artiste à travers son portrait Stéphane OPÉRA, une vision futuriste et abstraite du monde moderne

On reste dans la découverte, musicale cette fois (et pour moi) avec cette conclusion musicale…

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain
Avec les tags : , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s