Expos
Laisser un commentaire

CIEU, ILK et VANNIER réunis au Loft du 34

Couv Cieu Ilk Vannier

Du 13 au 23 avril 2017, Gil Bastide et Ludovic Bourreau ont réuni les peintres CIEU, ILK et VANNIER au Loft du 34. Une belle occasion de découvrir des artistes de talent.

Vendredi après-midi j’ai fait le « boulot buissonnier » pour profiter du soleil et aller voir deux expos : [ENTRE-DEUX] à l’école des Gobelins et celle dont je vais vous parler ici. Je vais vous faire découvrir 3 artistes peintres de talent. Cieu (que j’avais rencontré lors de ma petite virée à Orléans pour le festival ROADS), Ilk et Vannier. Donc après ma visite de l’expo [ENTRE-DEUX] aux Gobelins, j’ai filé dans le 6ème, au Loft du 34…

3 peintres, 3 univers

CIEU invite animaux, superhéros, squelettes et pin-up à se mêler aux objets de son univers, au fil d’une narration sans histoire. Il imagine des compositions sophistiquées et surréalistes, où la peinture prend le pas sur les influences street art dont il garde l’énergie et la spontanéité. En 2015, Cieu a investi la Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier à Orléans pour une exposition personnelle remarquée.

ILK est graffeur, peintre et illustrateur parisien. L’art ludique de ILK, clairsemé de couleurs et de formes amusantes, n’est qu’une main tendue pour sombrer dans un univers imaginaire et organique. Il participe régulièrement à des festivals et expositions, comme Mister Freeze (Toulouse) et Top To Bottom (Paris). ILK a récemment été exposé à Lausanne aux côtés de Speedy Graphito et Alexone.

VANNIER révèle avec talent les scènes du quotidien, comme l’énergie des corps en mouvement. L’urbain est également un de ses thèmes de prédilection, par le biais duquel il témoigne de son époque. L’an passé, le Théâtre d’Orléans l’a accueilli toute une année en résidence de création et exposé le fruit de son travail, une première en France !

CIEU – ILK – VANNIER en images

Les univers de ces 3 artistes sont complètement différents et pourtant rien ne heurte le regard quand on se promène dans la galerie. La mise en scène imaginée par Gil Bastide et Ludovic Bourreau est parfaite. Le regard suit un fil invisible qui mène d’une oeuvre à l’autre. Ils étaient présents lors de ma visite et ont mis des mots sur mon ressenti. Ils ont pris l’exemple d’un mur pour m’expliquer comment ils ont placé les tableaux pour que les couleurs lient les tableaux. Le rose de l’un amène vers le rose de l’autre, les bleus se répondent…

Je vous laisse maintenant découvrir quelques oeuvres juste en dessous ou dans mon album Cieu – Ilk – Vannier, la dernière expo du Loft du 34 J’ai eu un gros coup de coeur pour plusieurs oeuvres de Cieu et adoré découvrir le travail de Vannier. L’univers de Ilk ne me « parle » pas trop mais d’autres visiteurs qui étaient là ont beaucoup aimé. Tout cela est vraiment subjectif… Et vous, lequel préférez-vous ?

Cette fois, je fais une conclusion « plaisir » avec le tout nouveau titre d’Asaf Avidan. Ca faisait bien (trop) longtemps que je n’avais pas parlé de lui. J’étais et je reste fan ! Ecoutez, c’est bon pour vos oreilles…

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s