Art urbain, Expos
Laisser un commentaire

Le Paper Pop d’Aurel Rubbish à la galerie Mathgoth

Depuis le 30 janvier et jusqu’au 27 février 2016, Aurel Rubbish installe ses dentelles fines à la galerie Mathgoth.

Le retour d’Aurel Rubbish

Depuis novembre 2014 et sa très belle expo,New Romantic, dans cette même galerie Mathgoth, l’artiste avait disparu des rues et des galeries françaises. Il revient aujourd’hui avec « Paper Pop », une très belle expo « où se croisent les influences du street art, du tatouage et du pop surréalisme ».

Il expose une quinzaine d’oeuvres réalisées sur papier, bois ou métal. Aurel Rubbish parle de « portraits végétalisés » car ils mêlent visages et végétaux ou insectes. Les découpes de papier noir sont rehaussées de feuilles d’or ou collées sur de vieux bons du Trésor. Comme à chaque fois que je vois des oeuvres de cet artiste, je me suis extasiée devant la finesse des découpes. J’ai eu  un gros coup de coeur pour ce visage en forme de papillon ou encore le portrait sur plaque de métal.

Dans la lignée du symbolisme et de l’art nouveau, les visages qu’il découpe sur un fond noir rehaussé de collages (de bons du trésor, papiers à origami), de peinture ou de feuilles d’or, paraissent voués à se confondre avec une nature aussi luxuriante que chargée de menaces. Fragiles et délicats, ils se mêlent à une profusion d’éléments végétaux et animaux, et agrègent fleurs, plumes, mouches, ailes de papillons ou peaux de serpents.

J’ai retrouvé avec toujours autant de plaisir la délicatesse des dentelles d’Aurel Rubbish. Une fois encore il livre des oeuvres mystérieuses et sensuelles magnifiques. Je vous encourage vraiment à aller les découvrir à la galerie Mathgoth pour vous approcher au plus près et détailler les découpes. Ou encore prendre du recul pour admirer les oeuvres les plus imposantes.

Aurel Rubbish en images

Les photos que je vous livre cette fois ne sont pas les miennes. Mauvaise manip ou inattention de haut niveau… Aucune idée mais le résultat est là ! Aucune des photos que j’ai prises n’est utilisable. A moins d’aimer le flou, non artistique, et qui ne permet vraiment pas de profiter de la beauté des oeuvres d’Aurel Rubbish. J’ai donc lancé un appel aux amis photographes ou blogueurs pour pouvoir quand même illustrer ce billet. Voici donc celles de Clément Charleux qui n’a pas hésité à me laisser choisir toutes celles que je voulais.

Pour voir l’intégralité de l’album et lire son article (mais également pour découvrir un super blog !) il faut aller ici : Exposition Paper pop – 3 février 2016 

Je tiens à remercier également Princesse Pépette qui m’a très spontanément proposé les siennes. 🙂

Galerie Mathgoth
34, rue Hélène Brion – 75013 Paris
Du mercredi au samedi de 14 à 19 heures

Pause musicale avant de reprendre une activité normale

Pour la petite pause musicale j’ai choisi une artiste découverte ce matin à la radio. Pour changer d’univers et d’époque, je vous emmène en 1974. Elle s’appelle Dolly Parton et chante de la country.

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain, Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s