Expos
1 commentaire

Une expo « Contre nature » à la galerie Moretti & Moretti

Depuis le 7 mai et jusqu’au 20 juin, la galerie Moretti & Moretti accueille Paëlla Chimicos et Dominique Larrivaz pour l’expo « Contre nature ». Je n’ai pas pu aller au vernissage mais j’ai pu faire une séance de « rattrapage » samedi après-midi. En effet, Paëlla Chimicos était présent à la galerie pour terminer certaines de ses oeuvres exposées.

Une expo, deux artistes

Je ne vous présente pas Paëlla Chimicos. Je l’ai fait lors d’un de mes portraits d’artistes. Alors si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas à (re)lire mon billet Paella Chimicos, streetartiste engagé.

Pour cette expo il a partagé l’espace et quelques oeuvres avec Dominique Larrivaz. Les deux artistes se connaissent bien car ils sont « voisins d’atelier » aux Frigos. Les univers de  ces deux artistes sont tout à fait différents et peut-être est-ce là l’origine du nom de l’exposition « Contre nature » ? Les singularités de chacun sont-elles faites pour s’associer ?

Deux artistes, deux univers

Il y a dans les oeuvres de Dominique Larrivaz (surnommé Larry) beaucoup de sexe et de fantasmes. On devine derrière les hautes herbes des corps de femmes nues, des seins qui pointent et parfois même des couples… très occupés. Il dit lui même qu’il « fait tapiner ses « Filles » au Bois de Boulogne car sa peinture fait la pute au bois, pour attirer les clients à l’ atelier».

Un petit écriteau à l’entrée prévient d’ailleurs le visiteur : « Les oeuvres exposées pourraient troubler certaines personnes, celles entre autres qui n’auraient pas vu « L’Origine du Monde » de Gustave Courbet, ou en auraient été traumatisées. le second degré est également à l’honneur ici, soyez en avertis et les bienvenus. »

Alors oui, le monde de Paëlla n’est pas le même, mais finalement dans les oeuvres collectives leurs styles se marient parfaitement, chacun apportant sa part de provocation… pour nous faire réfléchir et aller au-delà de la simple image.

Les fresques de Paella Chimicos

La galerie étant très spacieuse les artistes ont pu s’autoriser des formats que l’on ne rencontre pas souvent en galerie. Les fresques de Paëlla Chimicos peintes sur des toiles tendues recouvrent des murs entiers. On retrouve avec plaisir ses messages qui accompagnent ses dessins, la pensée se mêlant ainsi à l’esthétique. Ils font bien souvent mouche et donnent à réfléchir.

Au détour de ma visite j’ai rencontré l’artiste en plein travail. L’occasion de lui dire quelques mots rapidement pour le laisser travailler. Et surtout j’ai « récolté » quelques photos que je vous offre ici.

Pour voir cette expo, il vous suffit de vous rendre à la galerie Moretti & Moretti. Elle est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous. Son adresse c’est le 6, Cour Bérard 75004 PARIS.

Quittons-nous avec la belle voix d’Hindi Zahra en acoustique.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: Une expo "Contre nature" à la ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s