Coups de coeur
2 commentaires

« Liberté j’écris ton nom… »

Hier il était important que nous soyons tous réunis pour dire non au chantage de la peur. Pour défendre l’élément fondateur de toute démocratie : la Liberté d’expression. Pour une fois le mot Fraternité a pris tout son sens. C’était beau à voir et ça redonnait de l’espoir. L’espoir que ce drame sera enfin le déclencheur de changements pour que le mot Egalité reprenne lui aussi sa place dans notre société. Car l’Egalité entre les hommes est la seule chose qui pourra faire taire la colère qui mène à la haine de l’Autre. 

Aujourd’hui il faut arrêter de penser « je » pour se remettre à penser « nous ». Seule l’union fera notre force. Mais une union qui va devoir dépasser la France. Pour lutter contre ces fanatiques il faut que les dirigeants de tous pays marchent main dans la main dans le même sens. Nous devons nous sentir concernés par ce qui se passe hors de nos frontières. Tant de journalistes perdent la vie chaque jour à travers la planète pour avoir osé dire ce qu’ils pensent. Abasourdis par le choc nous ne devons pas oublier qu’au même moment, deux journalistes tunisiens (Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari) ont été assassinés en Lybie.

Mais nous, citoyens, nous avons aussi notre rôle à jouer. Arrêtons de regarder l’Autre comme un ennemi, apprenons la tolérance et la curiosité aux jeunes générations. La plus belle arme dont nous disposons sont l’Education et la Culture. C’est par elles que « nos » enfants apprendront à penser, c’est par elles que les Hommes grandissent !

Je cite ici les propos du satiriste iranien Kianoush Ramezani, menacé de mort dans son pays et exilé en France :

« En France, la liberté, c’est le patrimoine. Quand je vois la mobilisation collective, je suis fier d’être ici, de vivre en France. C’est maintenant à l’Etat d’assurer cette liberté, comme tout ce qui fait partie du patrimoine. Le retentissement est fort aussi à l’étranger. Tout le monde se sent concerné. En Iran, je sais que les journalistes ont voulu organiser un rassemblement devant les locaux de leur syndicat. La prise de conscience est là. Les musulmans sont pacifistes. Ils peuvent être choqués par un dessin, mais n’iraient jamais s’en prendre à leurs auteurs au nom de je ne sais quelle charia. La meilleure façon de se battre aujourd’hui contre l’intégrisme, c’est de défendre la liberté d’expression, encore et toujours, sans faire la moindre exception. » (Interview pour Télérama)

Face à cet immense espoir ressenti hier dans la foule, il y a ma crainte que cette union ne dure qu’un instant et que, dans les jours qui viennent, l’atmosphère ne devienne difficilement respirable. A cause de la récupération politique des événements. A cause de la stigmatisation (inévitable j’en ai bien peur) des musulmans de France. A cause de toutes les polémiques stériles qui vont naître, empêchant de réfléchir au fond du problème pour trouver des solutions.

Comme j’aimerais me tromper ! Alors, pour rester une incorrigible optimiste,  je me dis « Gardons espoir. Croyons en l’Homme ! »

Avant de vous livrer quelques images de la marche du 11 janvier, j’avais très envie de poser ici les mots de Paul Eluard que nous avons pu lire bien souvent ces derniers jours. Protégeons notre bien le plus précieux : la Liberté !

Eluard 1

Place maintenant aux images souvenirs de cette belle marche. Pour la transmission aux générations suivantes. Marche du 11 janvier 2015 « Nous sommes tous Charlie »

Bien sur ma conclusion sera musicale, avec une chanson qui a beaucoup tournée sur les réseaux sociaux. Le jeune homme qui l’a écrite s’appelle JB Bullet. Ses mots sont bouleversants. Bravo !

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

2 commentaires

  1. Pingback: Le street art et Charlie : La mémoire des murs | Les billets de Miss Acacia

  2. Pingback: 2015, du Beau pour oublier le Triste | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s