Art urbain
7 commentaires

In Situ Art Festival au Fort d’Aubervilliers

Depuis le 17 mai 40 artistes urbains ont investi la friche industrielle du Fort d’Aubervilliers. Grace à leurs oeuvres ils en ont fait un musée à ciel ouvert qui disparaitra à l’automne. D’ici là (jusqu’au 14 juillet en fait…) prenez le temps d’aller faire une balade là-bas.

Tout comme moi, profitez des beaux jours qui se sont installés sur Paris pour découvrir cet endroit incroyable. Non seulement vous allez en prendre plein les yeux mais vous passerez également un très bon moment loin de l’agitation urbaine. Ici pas un seul bruit de voiture. Et il y a tellement d’espace qu’on ne se rend même pas compte qu’il y a du monde. Bref, c’est l’endroit idéal pour décompresser et oublier tous vos petits (et gros) soucis !

Il est ouvert gratuitement au public les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 19h30. Le plus simple pour y aller c’est la ligne 7 et vous descendez tout simplement à Fort d’Aubervilliers.

Info de dernière minute (1er septembre…) : le Festival ouvre à nouveau ces portes tous les week-end de septembre. Alors, si tu avais raté cette aventure en juillet vas-y vite. On te donne une dernière chance !

Bien sur je vous donne les noms des artistes parce que ce sont eux qui font toute la beauté du lieu.

Les oeuvres réalisées dans les alcôves :
Gilbert ; Jef Aerosol ; David Walker ; Dan23 ; Sixo Santos ; Monsieur Qui ; Mygalo ; Btoy ; Jean Faucheur ; Jana&JS ; Fenx

Les oeuvres des autres murs :
Gérard Zlotykamien ; FKDL ; Michaël Beerens ; Stoul ; Kan ; Stéphane Carricondo ; Levalet ; On Off ; Mr Bmx ; Jim ; Kouka ; Nemi ; Marko93 ; Cyclop ; Milo ; Jimmy C ; Guy Denning ; Graffiti Research Lab France ; 9e concept.

Et si vous voulez en savoir encore plus, c’est tout simple. Il suffit d’aller sur le site www.insituartfestival.fr

Allez, j’ai assez écrit. Place aux images. Pour partager cette belle découverte avec vous et (je l’espère vraiment) vous donner envie d’aller là-bas. Pour cela il suffit d’un petit clic ici : « In Situ Art Festival au Fort d’Aubervilliers« .

Pour regarder ces images en musique, je vous invite à la douceur avec Ellie Goulding… Laissez-vous porter et évadez-vous…

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

7 commentaires

  1. Pingback: "Au coeur de la rue", l’Opus Délits de Jimmy C | Les petits billets de Miss Acacia

  2. Pingback: "Summertime" vit ses derniers jours chez Akiza : La Galerie | Les petits billets de Miss Acacia

  3. Pingback: "Le vent nous portera" chez Akiza : La Galerie | Les petits billets de Miss Acacia

  4. Pingback: 2014, une année bien remplie | Les petits billets de Miss Acacia

  5. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Les petits billets de Miss Acacia

  6. Pingback: Les portraits de Miss Acacia : Le Bestiaire de Codex Urbanus | Billets de Miss Acacia Test

  7. Pingback: Le LAB14 met l’art urbain au coeur de Montparnasse | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s