Coups de coeur
1 commentaire

« The Grand Budapest Hotel », un film jubilatoire

Vous voulez avoir le sourire pendant 1H40 ? Alors j’ai le film qu’il vous faut. The Grand Budapest Hotel. C’est vraiment LE film à voir en ce moment au cinéma. Depuis la première fois où j’ai vu la bande-annonce, j’ai eu envie d’aller le voir. C’est chose faite et j’en suis ravie. Le sourire qui s’est posé sur mes lèvres pendant la séance y est encore.

Wes Anderson a réussi un film burlesque où l’imaginaire a toute sa place. Les acteurs sont excellents (Ralph Fiennes, Tony Revolori, Adrian Brody, Willem Dafoe, Harvey Keitel, Jude Law, Edward Norton, Bill Murray ou encore Tilda Swinton méconnaissable en vieille dame de 84 ans… pour n’en citer que quelques-uns). On peut même apercevoir Mathieu Amalric et Léa Seydoux.

Ce film m’a beaucoup fait penser à Tim Burton pour sa fantaisie et ses personnages hors du commun. Wes Anderson s’amuse et nous aussi. Il nous entraine dans cette histoire pleine de rebondissements. Ne vous attendez pas à voir un film ancré dans la réalité. Vous seriez déçus. Bien que situé dans la triste période de l’entre-deux guerre, l’humour est sans cesse présent, tournant en ridicule les hommes et les situations

A travers le personnage de M. Gustave, le réalisateur nous montre un monde qui s’écroule avec l’arrivée du fascisme. Pourtant jusqu’au bout M. Gustave (charmant dandy un peu gigolo à ses heures) veut croire que son extrême civilité est forcément contagieuse et peut vaincre toute forme d’adversité. Même en prison ! Et il veut inculquer ça à Zéro, son lobby-boy.

Je ne peux vous raconter l’histoire. Parce qu’elle ne peut l’être. Mais aussi parce que je veux vous laisser le plaisir de la découvrir vous-même. Bien sur, pour apprécier ce film il faut que vous aimiez les situations absurdes et invraisemblables. Laissez le sérieux à la porte de la salle et laissez-vous embarquer au Grand Budapest Hotel. Vous allez vous régaler. Vraiment, n’hésitez pas. Ce week-end il va faire très frisquet. Un temps à aller prendre du plaisir dans une salle obscure.

Ma conclusion musicale je la dois à une amie qui m’a offert une très belle chanson ce matin. En réponse à une de mes photos… Je vous offre à mon tour les mots de Louis Aragon sur la musique de Youssou N’Dour.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: 2014, une année bien remplie | Les petits billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s