Portraits
2 commentaires

Les portraits de Miss Acacia : Les sti.coeurs de HeartCraft

Si vous êtes parisien.ne.s vous avez forcément déjà croisé ses sti.coeurs. Et si vous êtes lyonnai.se.s aussi car il est venu en déposer sur nos murs cet hiver. L’artiste qui nous envoie ces messages d’amour et de tolérance s’appelle HeartCraft. Partons à sa rencontre…

D’où vient ton nom d’artiste ?

HeartCraft c’est 1 mot et 2 majuscules. Je tiens à cette coquetterie sans pouvoir l’expliquer, c’est souvent le cas dans la création, beaucoup vient de l’intuition et du subconscient. Il est à la fois mon nom de street artiste et le nom du projet. Cela veut dire « fait avec le coeur ». Et j’ai trouvé, toujours intuitivement, que cela résumait bien ma démarche.

Comment es-tu venu à l’art urbain et pourquoi le street art plutôt qu’un autre art ?

Depuis tout petit, j’ai toujours ressenti le besoin de créer : dessin, écriture de poèmes, chansons jusqu’à ce que je découvre le théâtre au lycée. A la suite de quoi je suis devenu comédien puis auteur de théâtre et enfin street artiste.

Je me rends compte que ce qui relie ce parcours artistique hétéroclite, c’est le besoin de créer et d’exprimer ce que j’ai au fond du coeur. Ce n’est donc pas le street art plutôt qu’une autre forme artistique mais une parmi d’autres. Ce qui importe c’est le message.

Quel est ton rapport à la rue et à l’espace urbain ?

J’interviens dans la rue depuis trois ans pour transmettre un message qui me tient à coeur, un coeur, qui justement est ma signature, un coeur invitant à la fraternité et la tolérance en écho aux mots de Nelson Mandela.

Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le coeur de l’homme que son contraire.

J’ai le sentiment quand je colle dans la rue de dialoguer directement avec les gens, de les toucher au coeur pour certains et c’est ce que j’aime, ce qui fait sens pour moi.

Peux-tu me parler de tes oeuvres en quelques mots ? Quelles sont tes sources d’inspiration?

Je n’ai pas de source d’inspiration particulière, tout est source pour moi, tout fait source.

J’ai donc créé un coeur unissant deux personnes qui s’embrassent, avant tout symboliquement qui embrassent leurs différences, qui sont plus forts dans leurs différences et l’acception qu’ils en ont.

A partir de ce coeur « signature » que je décline selon plusieurs thèmes (inter racial, inter confessionnel, LGBT), je crée des compositions pour les mettre en scène, ainsi mon coeur peut devenir ballon de football, de rugby, fleur, trésor, papillon, etc.

Ma composition doit servir ce coeur et les valeurs positives de fraternité, solidarité et bienveillance que je souhaite transmettre.

Quelles techniques utilises-tu dans tes créations ?

Ma technique est le collage. Elle est née du médium utilisé pour mes coeurs : le sticker… Au final, je pratique le sti.coeur comme l’ont défini des amis.

HeartCraft en images

Voici un aperçu des œuvres réalisées par HeartCraft. Pour le suivre n’hésitez pas à vous abonner à son compte Instagram.

Quelle serait ta conclusion musicale pour cette interview ?

« Running Up That Hill » de et par Kate Bush. Mettez cette chanson à fond dans votre salon et laissez-vous emporter !

Cette entrée a été publiée dans : Portraits
Avec les tags : ,

par

Ancienne parisienne devenue lyonnaise… pas très bavarde voire même un peu « sauvage » et surtout passionnée de street art. Flâneuse urbaine, j’aime partager mes plus belles découvertes avec vous !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.