Livres
2 commentaires

Paris Street Art, saison 2

Paris Street Art Saison 2

Après le succès de Paris Street Art lors de sa sortie en 2016, Omniscience continue l’aventure en publiant aujourd’hui la saison 2 de cette belle aventure artistique et parisienne. 

Paris Street Art, une balade de A à Z

En 2016, j’avais eu le plaisir de vous présenter Paris Street Art, l’abécédaire artistique réalisé par Claude Degoutte. En 2018, la maison d’édition Omniscience a décidé de poursuivre la flânerie dans les rues de Paris.

Victor Hugo écrivait dans Les Misérables
« Errer est humain, flâner est parisien. »

Nous découvrons donc à nouveau la richesse de l’art urbain dans les rues de Paris à travers le regard de Claude Degoutte. Il nous offre ici 300 photos des oeuvres de plus de 200 artistes.

Ce recueil, organisé autour de l’alphabet, rythme nos pas autour de 26 grands thèmes, classés par ordre alphabétique : Aphorismes ; Binômes ; Couleurs ; Dessins ; Ecologie ; Foot ; Gastronomie ; Home Sweet Home ; Il était une fois ; Jeu ; Kama Sutra ; Love etc. ; Migrants ; Noms de rues ; Oldies ; Paris mon amour ; Quidam ; Récup ; Self-control ; Trottoirs ; Ultima cave ; Veni, Vidi, Redii ; World ; XXL ; Y’a pas photo ! ; Zen.

26 chapitres thématiques introduits par 26 artistes

Aphorismes (Jack le Black), Binômes (Noty & Aroz), Couleurs (Sitou), Dessins des rues (Matt_tieu), Ecologie (Jean Ba), Foot (C TRA), Gastronomie (Oji), Homme sweet Homme (Jaeraymie), il était une fois (Olivia Paroldi), Jeux (Twopy), Kama Sutra (Karla Sutra), Love (Heartcraft), Migrants (Kefran), Noms des rues (JPM), Oldies (Mademoiselle Berthelot), Paris mon amour (Toqué frères), Quidam (Murmure Street), Recup (Joachim Romain), Self Control (Kwim), Trottoirs (Achbé), Ultima Cave (Jessica Pliez), Veni Vidi Redi (Stanilas Zanko), World (Guaté Mao), XXL ( dAcRuZ), Ya pas photo ! (Back to the street), Zen (Esse Erudiorf).

Claude Degoutte, le photographe des graffitis parisiens

Claude Degoutte a acheté son premier appareil photo en 1977 et ne l’a plus jamais lâché. Son plus grand plaisir ? Se balader dans les rues de Paris, toujours à l’affût des graffitis et des messages inscrits sur les murs.

Il a découvert le graffiti en 1978 grâce au livre de Brassaï paru en 1960, « Graffiti ». Il y découvre ce mode d’expression et commence alors à photographier le street art parisien pour en garder la mémoire. Depuis il a suivi le travail de grand nom du graffiti tels que Blek le Rat, Speedy Graffito, Jérôme Mesnager, etc. Il est devenu auteur pour BàT, Photo Ravue, Libé et Pilote. Il a rencontré Robert Bresson à qui il a fait découvrir des artistes.

Toute une vie de photographe consacrée au street art ! Pour lui, la notion de « street art » ne se limite pas au street painting, aux graphs, tags et graffiti mais englobe tout ce qui dans la ville fait sens, couleur & dérapages… Depuis 2013 il poste chaque jour deux photos sur Facebook. Il a accumulé des photos de graffitis, grafs et autres oeuvres de street art parisien. C’est de là qu’est née l’idée d’un « street art alphabet » : 26 chapitres emblématiques correspondants aux 26 lettres de l’alphabet !

Vous pouvez retrouver son travail sur sa page Facebook 10 000 pas / Paris Street Art ou sur son compte Instagram.

Et il ressemble à quoi Paris Street Art ?

Paris Street Art est disponible dans toutes les librairies de France, même votre petite librairie de quartier (si si je vous assure, pas besoin de le commander à la Fnac ou sur Amazon… Vous verrez, c’est bien plus sympa d’aller discuter un moment avec votre libraire !).

Côté musique je vous offre un morceau d’une de mes playlists.. Enjoy !

Cette entrée a été publiée dans : Livres
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

2 commentaires

  1. Claude Degoutte dit

    Honoré de Balzac écrivait dans Physiologie du mariage : « Oh ! errer dans Paris ! adorable et délicieuse existence ! Flâner est une science, c’est la gastronomie de l’œil. Se promener, c’est végéter ; flâner, c’est vivre. »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.