Street Art
2 commentaires

Du street art chez In Sted avec Théo Haggai et WENC

Couv In Sted Lyon

Il y a une semaine, j’ai découvert un chouette endroit à Lyon. Ca s’appelle In Sted. A la fois café, studio photo et espace de location, cet  espace industriel et atypique de 300m2 est avant tout un lieu où toutes sortes de projets peuvent se réaliser.

In Sted, un lieu où tout est possible

J’ai découvert ce lieu pour la première fois en décembre 2017, à l’occasion de la soirée de lancement à Lyon de Switch Collective. Ce soir là, l’immense salle était organisée pour accueillir plusieurs dizaines de personnes avec de chaises et un grand écran. Et dans le fond de la salle, une boutique éphémère qui nous proposait plein de jolies choses réalisées par des créateurs lyonnais (Noël n’étant pas lion, c’était plutôt une bonne idée). Déjà, j’avais trouvé le lieu plutôt sympa.

J’y suis retournée il y a une semaine, toujours pour Switch Collective, mais cette fois dans le cadre de leur programme pour apporter mon témoignage du changement  de vie à leurs participants. La salle avait donc une autre configuration. Des tables rondes avaient été installées pour permettre aux gens de travailler en groupe. Et surtout, cette fois, j’ai fait attention à la déco, enfin aux murs surtout ! Et c’est pour ça que je vous en parle ici.

L’univers onirique de Théo Haggai et WENC

En juillet 2017, l’espace de quelques jours, In Sted c’était transformé en résidence d’artistes. Le temps pour les artistes Théo Haggai et WENC de laisser parler leur imagination sur les murs du couloir d’entrée, ainsi que dans l’immense loft.

Dans le couloir, les fresques réalisées sont pleine de couleurs et courbes. D’étranges personnages circulent dans les oeuvres, comme pris dans les engrenages de la vie mais cherchant à s’en libérer. Dans le hall, ce sont d’immenses hommes-oiseaux qui nous accueillent, nous emmenant dans un monde de rêves tout en rondeur et doux. Petite aparté : si quelqu’un peut me donner le nom de l’artiste ce serait génial ! Impossible de trouver.

Si tu as envie de découvrir ces magnifiques fresques n’hésite pas à aller rue de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement. Il s’y passe toujours plein de choses comme, par exemple, des cours de Yoga toutes les semaines. Vous pouvez également les contacter pour y organiser votre propre événement.

Mais Switch Collective c’est quoi ?

Je n’arrête pas de vous parle de Switch Collective au début de ce billet. Alors il faut quand même que je vous en dise quelques mots !
Derrière ce nom il y a deux filles, Clara et Béatrice. Tout a commencé pour elles à Paris, en septembre 2014. A la recherche du sens qu’elles voulaient donner à leur vie, elles se sont rendues compte que plein de gens étaient comme elles et ne savaient pas comment s’y prendre, par où commencer… et même continuer !

A l’heure où 91% des salariés ne se sentent pas engagés dans leur travail, Switch Collective est une startup qui fédère une communauté d’actifs en quête de sens et leur apprend à inventer un parcours qui leur correspond grâce à des formations, une plateforme media et de nombreux événements.

Très vite, elles ont l’idée de travailler ensemble pour créer une structure qui va accompagner les personnes en quête d’un sens à donner à leur vie en centralisant, produisant et partageant des contenus, solutions et conditions nécessaires à leur « switch ».

J’ai découvert le programme de Switch Collective à Paris, en mai 2017, alors que j’étais moi-même en plein bouleversement de ma vie. Mais bon, à ce, moment-là elles n’étaient que sur Paris et je partais à Lyon. J’ai donc abandonné l’idée tout en restant en contact avec elles pour le jour où elles lanceraient leur projet sur Lyon. C’est comme ça que je me suis retrouvée un samedi à midi en train de faire mon « pitch » devant tout un groupe pour raconter comment j’ai décidé de quitter la région parisienne pour venir vivre à Lyon. Et j’ai tellement aimé ça que je recommence dans deux semaines !

Couv Switch collective

In Sted
6 rue Part Dieu
69003 Lyon
+33 6 61 40 01 59
contact@in-sted.com

Pour le plaisir musical en conclusion, je vous offre une jolie découverte. Entre folk et country, Micah P. Hinson nous fait penser à Dylan ou Johnny Cash…

Cette entrée a été publiée dans : Street Art
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.