Coups de coeur
1 commentaire

D’une vie à l’autre ou comment réussir à changer de vie !

Il y a six mois j’ai commencé à changer de vie. Je vous raconte tout ça ici et aujourd’hui car j’ai pris conscience, en en parlant autour de moi, que ça pouvait aider des gens à sauter le pas à leur tour. Alors si toi aussi, ça te titille, lis la suite…

Comment j’ai raconté ma vie pour Switch Collective

J’ai découvert le programme de Switch Collective à Paris, en mai 2017, alors que j’étais moi-même en plein bouleversement de ma vie. J’avais adoré l’idée et la façon dont elles accompagnent le changement de vie. Mais bon, à ce, moment-là elles n’étaient que sur Paris et je partais à Lyon. J’ai donc continué seule tout en restant en contact avec elles pour le jour où elles lanceraient leur projet sur Lyon. C’est comme ça que je me suis retrouvée un samedi à midi en train de faire mon « pitch » devant tout un groupe pour raconter comment j’ai décidé de quitter la région parisienne pour venir vivre à Lyon.

Ca a été une super expérience (que je renouvelle samedi prochain !). J’ai adoré raconter comment ça s’est passé pour moi et répondre à leurs questions ensuite, pendant le déjeuner. Ca a été un moment hyper enrichissant pour moi aussi. Et j’ai compris que les échanges sont vraiment indispensables quand on est dans cette période de la vie, car c’est vraiment du donnant-donnant. Leur cheminement me donne des idées pour le mien, et vice-versa.

Pas si facile de changer de vie

Changer de vie m’a pris environ trois ans. Et oui on ne fait pas ça comme ça, sur un coup de tête ! Surtout quand on doit embarquer avec soi un ado ! Entre le moment où on sent au fond de soi que quelque chose doit changer, il y a plein de phases différentes à vivre, tout un chemin à parcourir. Je savais une seule chose : j’en avais vraiment ras-le-bol de la région parisienne. Donc il fallait que je parte. Mais où ?

La première étape qui a tout déclenché c’est l’idée de demander du télétravail à mon employeur. Cela supposait de partir dans une ville pas trop loin de Paris (en temps de transport), où mes enfants aimeraient vivre. C’est Lyon qui a gagné ! Et c’est sans regret aujourd’hui.

Il y a forcément des difficultés à surmonter quand on se lance dans un tel projet. La première est d’accepter de sortir de sa zone de confort. Tout d’abord professionnelle. Parce qu’il va forcément falloir se remettre en question après de nombreuses années passées dans la même entreprise. Mais aussi personnelle : les amis ne sont pas venus avec moi. Quels lâcheurs je vous jure ! Il faut donc repartir à zéro, trouver des activités qui vont permettre de recréer du lien social et un réseau amical.

Et puis, il y a les difficultés « organisationnelles » : trouver un appartement à Lyon, dans un quartier sympa ; inscrire le fiston au lycée (en croisant les doigts pour qu’il propose les « bonnes » options) ; organiser le déménagement Paris-Lyon ; repeindre 85 m2 en 3 semaines de congés (ça c’était pas prévu !)… Bref, la vie quoi !

Mais heureusement on n’est jamais seul !

A ce moment de la lecture, on pourrait être tenté de dire : waou ! mais est-ce que ça vaut vraiment le coup toute cette énergie dépensée ? Et je vous réponds oui sans hésiter une seule seconde.

Parce qu’en réalité on n’est jamais seuls. En tous les cas, moi je n’ai jamais été seule. Ma famille et mes amies (enfin pas tou(te)s… mais ça c’est un autre point qui pourrait être longuement développé) ont été hyper présentes et m’ont soutenue depuis le début et jusqu’à aujourd’hui encore, patiemment, sans jamais s’énerver, avec toujours les mots qu’il faut pour me rebooster quand j’étais (et suis) un peu découragée. Et rien que pour vivre ça, no regrets !

Et puis, il faut compter avec les hasards de la vie, qui met juste à ce moment là les bonnes personnes sur votre chemin. Ce fut le cas pour moi avec Mouna, ingénieure d’affaires RH chez VisiPlus Academy. Pendant plusieurs mois, elle a cherché à me joindre mais j’étais trop occupée ailleurs. Finalement, nous avons enfin réussi à nous parler une fois que j’étais installée et disponible pour de nouveaux projets. Le hasard (mais est-ce bien du hasard ?) fait vraiment bien les choses.

De ce jour-là elle ne m’a jamais lâchée. Grâce à elle et à sa persévérance, je fais aujourd’hui une formation longue  de chef de projet multimedia, validée par une certification reconnue par l’Etat. Ca n’est pas facile tous les jours, il faut rester motivée mais elle est là, encore et toujours pour m’accompagner.

3 conseils pour toi si l’idée du changement trotte dans ta tête

Le premier conseil (et le plus important) que je peux donner est très simple : sois bien entouré ! Fuis les gens toxiques qui sont en permanence dans la pensée négative et qui ne te montrent que les difficultés. Au contraire, garde auprès de toi les gens qui t’aiment sincèrement et sauront tout au long du chemin t’encourager et te dire à quel point tu es une personne formidable !

Mon deuxième conseil : prends le temps ! Il n’y a pas d’urgence. On n’envoie pas tout balader comme si c’était un caprice d’enfant. Il faut laisser mûrir les choses. Le changement est un déclic, on sait au fond de soi quand on est prêt. Alors surtout, écoute-toi !

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. – René Char

Enfin, le troisième conseil : fais toi confiance ! Une fois que tu lances ton projet quel qu’il soit, il faut que tu y crois jusqu’au bout. C’est TON projet, TON envie alors ne laisse personne te dire le contraire et montre lui que tu sais ce que tu fais et que tu as raison. En plus, le positif attire le positif. Je l’ai vraiment expérimenté ces derniers mois. Plus on y croit, plus on y met de l’énergie avec optimisme, plus on fait de belles rencontres qui peuvent apporter le changement suivant.

Un changement peut en cacher un autre

Après ce premier changement géographique, je rentre aujourd’hui dans la deuxième étape, changer de boulot. Ce qui provoque forcément une profonde remise en question. Je me pose des tas de questions : est-ce que je veux faire le même métier ? Je l’adore alors ce serait plutôt oui. Mais si je change, ce serait pour faire quoi ? Qu’est-ce qui me fait rêver ou simplement envie ? A quoi je veux que ressemble ma vie. Bref pas si simple mais passionnant !

Voilà, il me reste six mois pour trouver le job de mes rêves (les 6 premiers sont passés à une allure de dingue). Je redécouvre les « joies » de la recherche d’emploi avec des moments d’euphories, de doutes, de remise en question. Là encore, heureusement que mes amies me redisent que je suis une personne formidable (je les aime !!!) et que celui ou celle qui s’en rendra compte pour m’embaucher ne connaît pas sa chance ! Oui, je sais j’ai les meilleures amies du monde et je vous souhaite les mêmes.

Pub Switch collective

Si tu as envie de découvrir Switch Collective n’hésite pas aller sur leur site. Et si tu fais partie d’un groupe sur Lyon, on se rencontrera peut-être quand je viendrai raconter ma petite histoire.

Merci à tou(te)s de m’avoir lue. Si vous avez envie de me rencontrer ou de m’écrire pour parler de tout ça avec moi, surtout n’hésitez pas. Je serai ravie de vous répondre. On peut même se rencontrer si vous êtes sur Lyon. Et bien sûr, je suis à l’écoute de propositions de nouvelles collaborations ou de nouveaux projets.

Pour vous quitter j’ai choisi une artiste à la voix incroyable et aux rythmes qui donnent envie de danser. Ecoutez l’album complet… Il est plein d’énergie positive et vous donnera le sourire pour toute la journée.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: Du street art chez In Sted avec Théo Haggai et WENC | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.