Expos
1 commentaire

Expo en duo pour Carole Bressan et Thierry Dehais

Je continue à vous montrer que la banlieue c’est pas la zone et qu’il s’y passe des tas de choses. Cette fois je vous emmène à Nogent-sur-Marne, ville voisine de la mienne… mais beaucoup plus chic ! Du 10 au 26 avril 2015 Carole Bressan et Thierry Dehais exposent au Carré des Coignards à Nogent-sur-Marne.

Le mariage de la peinture et de la sculpture

J’ai découvert cette exposition grâce aux très belles photos d’Alain Sauzéat, photographe.  Elles m’ont donné envie de découvrir les peintures de Carole Bressan et les sculptures de Thierry Dehais. En plus je ne connaissais pas le Carré des Coignards et c’était à 10 minutes de chez moi. Donc samedi, après ma visite de la superbe expo Les couples de la république, je file à Nogent.

Le Carré des Coignards accueillent 2 artistes : l’une, Carole Bressan, est peintre, l’autre, Thierry Dehais, est sculpteur. Ils se connaissent depuis plusieurs années et Carole Bressan a eu l’idée de cette exposition commune afin de mêler leurs univers. Et c’était une excellente idée car ils se marient à merveille. On retrouve le même sentiment de légèreté (même dans les sculptures de métal brut).

Carole Bressan, artiste peintre

Carole Bressan c’est de belles couleurs, un mélange de peinture et de collage, de beaux visages de femmes ou des papillons virevoltants. Elle parle facilement de son art et prend le temps d’expliquer comment elle travaille, ce qu’elle aime faire, les paris qu’elle fait parfois avec les couleurs et annonce un nouveau projet… allant plus vers l’ivoire… Sa présence sur place samedi m’a permis de profiter pleinement de l’exposition en ayant d’abord mon propre regard puis un nouveau tour avec ses explications. J’ai eu vraiment un coup de coeur pour les peintures de cette artiste. Ses couleurs me parlent, ainsi que ces présences féminines aux beaux visages .

Carole Bressan est la créatrice d’un univers poétique, imaginaire et fantaisiste. Sa technique particulière sédimente et associe les questions de durée et d’espace et ses toiles sont comme des carnets de voyages lointains, qui composeraient un atlas d’explorations picturales dans lequel chacun serait libre de puiser sa propre destination et sa propre histoire. Ses toiles sont à son image, riches en couleurs, parcourues de mouvements, pleines de sincérité et de fantaisie, généreuses, libres et décidées. – Marie-Anne Du Boullay (La Hêtraie biennale 2012)

Thierry Dehais, sculpteur d’acier

Thierry Dehais, c’est l’acier qu’il plie tel un « origami » pour en faire une voile, un tissu plissé ou  un personnage… La mise en scène de l’exposition met ses sculptures en valeur. On peut jouer avec pour apercevoir autrement les peintures de Carole Bressan.

Il y a 2 000 ans le pliage du papier a été élevé au rang d’art au Japon où il a pris le nom d’origami.
Pourquoi ne pas essayer de l’appliquer à l’acier ?
La transformation s’opère à partir d’une plaque ou d’un tube d’acier : par pliage, éclatement, compression, déchirement jusqu’à l’obtention de la forme recherchée.
De l’opposition du métal brut et poli jaillissent alors puissance et énergie.

L’expo en images

Voici quelques photos de l’expo. Seulement des détails. Pour voir les oeuvres il faut aller au Carré des Coignards à Nogent-sur-Marne. Pour voir toutes mes photos il faut suivre ce lien : Carole Bressan et Thierry Dehais au Carré des Coignards

Je sais qu’il vous reste peu de temps pour aller découvrir cette exposition. Mais ça vaut vraiment le coup. C’est rapide. Un petit tour en RER A (Nogent-sur-Marne) ou RER E (Nogent-Le Perreux) et vous y voilà.

Carré des Coignards
150 Grande Rue Charles de Gaulle
94 130 Nogent-sur-Marne

Ouvert du mardi au vendredi de 15 h à 19 h, samedi et dimanche de 10 à 12 H et de 15 à 19 H
Entrée libre

Pour clore ce billet, je veux rendre un hommage à un  grand nom de la musique soul, Percy Sledge décédé le 14 avril. #RIP

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: 2015, du Beau pour oublier le Triste | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s