Coups de coeur
6 commentaires

2014, une année bien remplie

Chaque année j’aime bien faire un petit tour sur les mois qui viennent de passer. C’est un peu comme relire les petits papiers colorés de ma boite à bonheur.

Je revis tous ces moments de joies, de découvertes et de rencontres. Et je peux dire que cette année 2014 fut particulièrement riche en émotions.

Du streetart

Bien sur, il y a eu beaucoup de streetart (et d’occasions de faire des photos). Avec les expos d’artistes qui ne sont plus vraiment des inconnus. Comme Dilian, Béa Pyl, ShadeeK ou encore Cap Phi dont les oeuvres ont été exposées aux Frigos en deux sessions « In & Out ». Dilian encore avec ces beaux dessins rue Androuet ou Cap Phi au Cabinet d’Amateurs, accompagnés d’acolytes artistes de grand talent (Don Matéo, Big Ben et Agrume). Et il y a aussi la galerie Akiza. Une galerie pas tout à fait comme les autres, qui expose des artistes de grand talent dont on ne voit pas les oeuvres partout afin de promouvoir street art, lowbrow et art sombre.

Le streetart ça a été également de beaux projets d’amis comme les Cinq saisons d’Hervé ou le livre de dessin de Dilian (que vous pouvez encore acheter cela va sans dire). Projet Venus a également réuni des artistes que j’aime beaucoup autour de la lutte contre le cancer du sein et a donné lieu à de très belles réalisations.

Et puis il y a les moments inoubliables comme la magnifique expo « Dali fait le mur », pour laquelle des artistes ont relevé (à merveille) le défi de revisiter l’Oeuvre de Dali (d’ici le 15 mars il faut absolument y aller ! ) et la découverte d’un endroit incroyable, le Festival In Situ à Auberviliers. Ou encore la Nuit Blanche à la Halle Freyssinet ou la Piscine Molitor « redécorée » par des streetartistes.

Pour finir avec le streetart, cette année je vous ai emmenés en balade à Marseille (dans Le Panier ou Cours Julien) et à Lyon, parce que le l’art urbain ça n’existe pas qu’à Paris et que dans ces villes il y a aussi des artistes de grand talent.

De belles rencontres artistiques

L’art ça n’est pas que le streetart, alors pour cette année 2014 je veux aussi revenir sur deux très belles rencontres. Artistiques bien sur, mais surtout humaines avec deux photographes de grand talent : Cathy Bion et Catherine Lupis Thomas. En plus d’être des artistes de talent, elles sont des femmes créatives, pleine d’énergie et tellement bienveillantes. J’ai beaucoup de chance de les avoir rencontrées. Les connaître a été un énorme plaisir que je compte bien prolonger en 2015 avec d’autres expos…

Côté photo, il y a également eu la découverte d’Alex Perret grâce à l’expo « Photograffée » à la Galerie Le Pari(s) urbain. Pour moi qui aime la photo et le streetart, ce fut un moment incroyable et un énorme coup de coeur.

Je ne peux terminer ce bilan « artistique » de mon année sans parler de l’expo consacrée à Niki de Saint-Phalle au Grand Palais. C’était l’une des expos incontournables de cette année. Superbe et tellement riche, car elle nous montre tout le talent de cette femme « extra-ordinaire ». Si vous ne l’avez pas vu courrez-y vite, il vous reste encore tout le mois de janvier.

Du cinéma et de la musique

Mais il n’y a pas que la photo ou le streetart dans ma vie. Il y a aussi le cinéma et le plaisir incomparable de se laisser embarquer dans des histoires parfois drôles, parfois bouleversantes. Mon énorme coup de coeur de cette année fut « Mommy ». Quel film incroyable ! Encore aujourd’hui l’émotion revient lorsque j’y pense. Il y a eu aussi le jubilatoire « The Grand Budapest Hotel« , la force de « 12 years a slave » ou encore « Les combattants« , à la fois drôle et très touchant.

Côté musique, je me suis beaucoup calmée en 2014. Peu de concerts. Mais quand même deux moments de grande émotion avec Benjamin Clementine et Stromae, les 3 jours pas comme les autres des Solidays et une jolie découverte musicale (et surtout humaine) avec Flo Zink et ses « Veilleurs de lune ».

Et forcément, des livres

Je ne peux finir ce billet sans vous parler de livres. Parce que rien ne remplacera jamais le plaisir des mots et des histoires que d’autres imaginent pour nous. Trois coups de coeur dont je vous conseille encore et encore la lecture : « Le vestibule des causes perdues », « En finir avec Eddy Bellegueule » ou « Un tout petit rien ».

Il y a aussi les livres avec des images parce que parfois les images disent plus que les mots. Alors je reviens ici sur « Graffiti baladi » qui nous raconte la Révolution Egyptienne à travers le streetart devenu une arme pour lutter contre le pouvoir.

Accrochons-nous à nos rêves !

Comme vous pouvez le lire, 2014 a été une sacrée année et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Grâce à toutes ces rencontres et surtout grâce à vous qui lisez ce blog et, plus particulièrement, certain(e)s d’entre vous qui m’encouragez régulièrement pour que je continue d’écrire, de nouveaux projets vont voir le jour et 2015 devrait être une belle année aussi, avec son lot de surprises, de découvertes et de rencontres. Alors je vous dis merci d’être fidèles à ces quelques mots que je partage avec vous ici régulièrement et je vous souhaite à tous une très belle année 2015 !

Je conclurai ce dernier billet de l’année avec les mots prononcé par Xavier Dolan lors de sa remise du Prix du jury au Festival de Cannes parce qu’ils sont emplis d’optimisme pour 2015… et toutes les années « avenir ».

Accrochons-nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde par nos rêves, nous pouvons faire rire les gens, les faire pleurer. Nous pouvons changer leurs idées, leurs esprits. Et en changeant leurs esprits nous pouvons changer le monde. Ce ne sont pas que les hommes politiques et les scientifiques qui peuvent changer le monde, mais aussi les artistes. Ils le font depuis toujours. Il n’y a pas de limite à notre ambition à part celles que nous nous donnons et celles que les autres nous donnent.

Commençons cette nouvelle année avec mon éternel « chouchou ». Il traverse mes « années » sans me décevoir.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags : , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

6 commentaires

  1. Pingback: Complètement… « givrée  | «Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s