Art urbain, Expos
6 commentaires

Projet Venus, le streetart au service de la lutte contre le cancer du sein

Dans le cadre « d’octobre rose » (mois de la lutte contre le cancer du sein dans le monde), de nombreuses actions voient le jour afin de promouvoir le dépistage de cancer du sein, bien (trop) souvent négligé par les femmes. Parmi celles-ci il y en a une dont j’ai vraiment envie de vous parler. Parce que je suis une femme. Parce que, malheureusement, j’ai perdu une amie très proche à cause de cette maladie et que je veux parler en sa mémoire. Et parce que nous devons tous nous sentir concernés par cette lutte. Il s’agit du Projet Venus qui a vu le jour à Lyon en 2010.

Sensibiliser les femmes au dépistage et briser les tabous

Ce projet a donc pour objectifs de sensibiliser les femmes au dépistage, de briser les tabous autour de cette maladie, créer un lien socio-culturel en fédérant autour de ce projet mais également (last but not least) récolter des fonds pour Europa Donna (une association de lutte contre le cancer du sein).

Octobre Rose est le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein à travers le monde. Spacejunk s’est impliqué dans ce combat car trop de femmes sont touché par ce fléau. Pourtant, avec une sensibilisation plus importante, 9 femmes sur 10 pourraient être guéries si la maladie était dépistée plus tôt ! Avec le Projet Vénus, un projet Culture et Santé, Spacejunk propose de combattre les tabous qui flottent autour du cancer du sein.
Quatre étapes sur toute une année et impliquent de nombreux bénévoles, sans qui le projet ne saurait exister !

Depuis 2010, Spacejunk a récolté près de 30 000 € qui ont été reversés à des associations qui militent toute l’année et accompagne les familles touchées par le cancer du sein.

Cette année, le Projet Vénus continu à Lyon et Villeurbanne, mais réalise sa première édition au Pays basque.

Un projet en 4 étapes

  • les séances photos où près de 150 femmes volontaires ont été photographiées à demi-nues et en noir et en blanc.
  • la customisation des photos par les artistes. Environ une centaine, dont plusieurs de mes « chouchous » streetartistes comme Béa Pyl, Cap Phi, ShadeeK, Dire132 ou encore TocToc et Agrume. Je ne peux tous les citer… 100 c’est vraiment beaucoup… Mais rendez- vous sur la page Facebook du Projet Venus pour admirer toutes les oeuvres.  Leur objectif : avoir un regard artistique et personnel sur le corps de la femme.
  • une partie des toiles est également confiée aux femmes résidant en «Zones Urbaines Sensibles» dans le cadre d’ateliers socio-artistiques pour être retravaillée. Pour chaque atelier, les femmes écrivent un petit texte sur le message qu’elles souhaitent transmettre à travers ce « travail artistique ».
  • les expositions pendant tout le mois d’octobre dans différents lieux (parcours ciblant à la fois des lieux culturels, sociaux ou dédiés à la santé) de l’agglomération lyonnaise et de ses alentours (Centre social des Essarts, Centre social Vitalité, Maison du Rhône, Mairie du 8e, Bibliothèque du 3e, Pharmacie Perrache Carnot, Fac de Médecine de Laennec, l’Hôtel de Ville de Villeurbanne et l’espace info de Villeurbanne et divers commerces de l’avenue Barbusse, les hôpitaux Lyon Sud, Lyon Nord et Lyon Est, L’Hôpital Jean Mermoz, les HCL Lacassagne, le G restaurant, le Café Mokxa, le Court-Circuit, Le Tasse-Livre, Any d’Avray)
  • la vente aux enchères en décembre : les bénéfices de la vente seront entièrement reversés à l’association Europa Donna (« association militante européenne présente dans 44 pays, de femmes ayant eu un cancer du sein ou se sentant concernées par cette maladie. L’association informe, rassemble et donne la parole aux femmes pour mieux les accompagner et les représenter auprès des institutions. »). Cette vente se déroulera le mardi 9 décembre à 18h30 à l’Hôtel de ville de Villeurbanne. Avant cela toutes les œuvres seront exposées sur place durant l’après-midi.

Une sélection des oeuvres réalisées

J’ai sélectionné quelques oeuvres réalisées dans le cadre du Projet Vénus. Celles de mes artistes « chouchous ». Pour voir toutes les autres, vous pouvez vous rendre sur les lieux d’exposition à Lyon pendant tout le mois d’octobre. Et si vous êtes trop loin, retrouvez l’ensemble des oeuvres sur la page Facebook du Projet Venus.

Je vous laisse avec la douceur d’un artiste découvert aujourd’hui. Jesse Marchant. Son nouvel album est un petit bijou. Vous pouvez l’écouter ici : « Jesse Marchant »

6 commentaires

  1. Pingback: Projet Venus, le streetart au service de la lut...

  2. Pingback: 2014, une année bien remplie | Les petits billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Projet Venus : l’art au service de la prévention du cancer du sein | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s