Expos
Laisser un commentaire

« The Happy Show » ou la conquête du bonheur est-elle possible ?

Voilà une exposition au titre qui interpelle : « The Happy Show ». Dans une période où on ne nous parle que de crise, chômage, violence, guerre, difficile de rester optimiste. Alors j’avais très envie de vivre cette expérience (très personnelle) que nous propose Stephan Sagmeister à la Gaîté Lyrique. En effet cette exposition a pour but de vous entrainer dans l’exploration d’un bonheur sensoriel et intellectuel.

Tout d’abord une courte présentation de Stephan Sagmeister. Il est un designer autrichien installé à New York. Il a été l’auteur des mythiques pochettes d’albums des Rolling Stones et de Lou Reed.

Depuis qu’il est tout jeune, il s’intéresse à la problématique du bonheur. Alors qu’il est étudiant en sociologie, il commence à tenir un cahier d’observations dans lequel il note toutes ses pensées. Ces cahiers sont devenues une exposition. Il utilise différents modes de communication : des maximes, des graphiques, des photos, des vidéos. Il nous parle du couple, du travail, de l’argent, de la drogue… De toutes ces sources possibles de bonheur pour toujours se demander si cela nous rend vraiment heureux et si ce bonheur peut être durable.

On commence l’exposition par des tentatives de définition du bonheur, illustrées par des dessins et des montages vidéos. Puis on arrive devant une machine où il nous est demandé d’appuyer sur un bouton. Là on prend une petite carte jaune sur laquelle est noté le « challenge » que nous aurons à relever pendant notre visite. Mon « challenge » était « Dansez en remuant vos fesses devant la toile d’araignée » !! Un vrai « challenge » effectivement (ceux qui me connaissent comprendront…) !

Ensuite on se retrouve dans un escalier aux murs peints en jaune et sur lesquels les visiteurs sont invités à laisser un petit message sur le bonheur. On pourrait passer des heures juste dans l’escalier tant il y a à voir et à lire. J’ai photographié ceux qui m’interpelaient le plus.

Puis on arrive dans une grande salle, elle aussi peinte en jaune. Les murs sont recouverts de graphiques tirés d’études sur le thème du bonheur. Pour commencer, il faut déjà s’arrêter devant l’immense distributeur de bonbons. 10 énormes tubes remplis de boules de gomme jaunes sont alignés. Là il faut choisir un tube selon le niveau de bonheur que nous ressentons. J’ai été rassurée. Les gens ne sont pas si malheureux que ça. Les tubes les plus vides étaient ceux allant de 5 à 10. Et vous ? Quel tube auriez-vous choisi ?

Devant les nombreux graphiques on apprend quelle est la relation entre bonheur et temps libre. Quels sont les effets (à long et court termes) de l’amour-passion ou de l’amour-union. Ou encore le couple rend-il heureux ? Et dans une vie de couple quelle courbe suit notre niveau de bonheur selon les différentes étapes de la vie ? J’ai constaté que même dans les couples qui « durent », dans la période où les enfants sont adolescents la courbe chute « dangereusement »… Je crois que je comprend pourquoi !

Dans un petit recoin, derrière les panneaux de l’expo se trouve une salle dans laquelle est projeté le film de Stephan Sagmeister « Happy film ». Il nous explique comment il est arrivé à cette exposition et nous parle de ses propres questionnements et expériences. Passionnant. Il y a également une salle dans laquelle il faut monter sur un vélo pour que des messages lumineux apparaissent sur le mur d’en face. Pour terminer il nous propose de dessiner un animal heureux et de placer notre dessin dans une boite.

Cette exposition est une véritable expérience personnelle. Face aux messages de l’artiste, aux graphiques scientifiques et ce qu’ils révèlent, forcément on se pose des tas de question sur sa propre perception du bonheur. On ressort de là en se sentant léger et… heureux. Oui je l’avoue cette expo a une véritable action dopante sur notre « hormone » du bonheur. Déjà pendant l’expo on sourit aux autres, on discute avec les gens qu’on croise. Une belle expérience à faire. Elle permet de faire le point sur ce qui nous rend heureux ou malheureux. Et on se dit qu’on peut agir pour essayer, le plus souvent possible, d’agir sur les choses positives pour qu’elles prennent le pas sur celles qui sont négatives. Bon pas de recette miracle non plus ! Mais des idées à retenir !

Je vous offre les photos que j’ai prises pendant mes déambulations. L’expo se termine bientôt et peut-être n’aurez-vous pas le temps d’aller la voir. Alors je me dis que lire les messages que j’ai photographié peuvent vous apporter un début de piste de réflexion pour trouver votre bonheur à vous aussi !

The happy Show en mots et en images…

Pour moi, le bonheur passe par le partage de moments tendres et joyeux avec les gens que j’aime,  les mots qui me touchent, les images (photos, tableaux ou films) qui m’émeuvent mais aussi la musique (ça je crois que vous l’aurez compris). Alors je termine encore une fois mon billet par une douce pause musicale. Je vous laisse avec Cats on trees.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s