Art urbain
Laisser un commentaire

Artcurial : visite guidée de la vente « Urban Art »

Grâce à une amie et à la société Barter, j’ai été invitée à une visite guidée de la prochaine vente Artcurial (maison de vente aux enchères). Pour mon plus grand bonheur car ce sont des oeuvres de streetartistes qui seront vendues le 5 février.

Tout d’abord quelques mots sur la société Barter. Elle se présente comme une « conciergerie d’art » (c’est la première en France). C’est à dire ? L’équipe Barter rassemble des spécialistes du marché de l’art et des personnes venant de la finance et du conseil et propose à ses membres de leur apporter leur expertise du monde de l’art. C’est un club privé auquel il faut adhérer pour bénéficier de tous leurs services. « Ils sélectionnent et organisent des visites d’expositions et parcours artistiques, ils vous ouvrent les portes des galeries et vous accompagnent dans l’achat d’œuvres ». Pour cela, trois services : des visites avec des experts pour vous guider ; des soirées privées dans des galeries afin de rencontrer des galeristes mais également d’autres passionnés d’art ; enfin l’Art Room, une nouvelle façon d’acquérir une oeuvre : vous l’emmenez chez vous, l’accrochez sur votre mur et si finalement elle ne vous « parle » plus vous la ramenez…

Voilà moi j’ai eu la chance de faire cette visite sans faire partie du club ! C’est Arnaud Oliveux, responsable du département d’art urbain d’Artcurial, qui nous a servi de guide. Il nous a raconté l’histoire de l’art urbain, du graffiti né à Philadelphie puis New-York dans les années 60 au streetart d’aujourd’hui.

Les premiers graffitis sont des tags. Les jeunes investissent ainsi la ville pour y déposer leur nom et veulent en faire de véritables revendications sociales dans des quartiers comme le Bronx ou Harlem. Ces tags sont des signatures composées bien souvent du nom du graffeur et de son adresse (comme par exemple Taki 183 : son surnom et son numéro de rue). Dès 1971, l’arrivée de la bombe de peinture va leur permettre d’amplifier le mouvement en donnant encore plus de rapidité à leur action. Les tags se transforment. La nouvelle génération va créer un style avec les lettres bulles inspirées de la BD. Des styles importants se mettent en place, du Throw-Up aux lettres en 3D, du Wild Style développé par Tracy 168 ou Stayl-ligh 149. Sous l’impulsion de Hugo Martinez les graffeurs vont passer du mur à la toile et faire évoluer leurs styles (comme par exemple Seen, Blade, Crash, Futura 2000 ou Quik). A partir des années 80, de nombreuses expos sont organisées par la galerie Fashion Moda qui s’est installée dans le Bronx. D’autres galeries vont suivre le mouvement et le graffiti américains devient international grâce à des expos dans de nombreux pays. Du graffiti, les streetartistes sont arrivés aujourd’hui à quelque chose de beaucoup plus visuel et figuratif.

Ce qui laisse aussi sans voix, ce sont les prix pratiqués. Aujourd’hui les toiles de certains artistes sont en vente à plus de 30 000 € à la mise en vente. Je suis vraiment curieuse de savoir quel prix sera atteint lors de la vente mercredi. Par exemple Shepard Fairey vendra plusieurs oeuvres dont le prix de départ à été fixé à 30 000 – 40 000 €…

Je suis repartie avec le très beau catalogue de la vente. C’est comme un beau livre de streetart puisqu’il montre chacune des oeuvres mises en vente avec une petite bio des artistes et bien sur… le prix de l’oeuvre. J’ai fait quelques photos que vous pouvez voir en faisant juste un petit clic sur le lien qui suit : « Urban Art chez Artcurial ». Toutes les oeuvres ne sont pas là… Il y en a quand même 222 au total !

Côté musique, je reste dans les année 70 avec Minnie Riperton et ses « Adventures in Paradise« .

Cette entrée a été publiée dans : Art urbain

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s