Coups de coeur
Laisser un commentaire

« Lulu femme nue »

« À la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdu de vue : elle-même. »

Tout est dit dans le synopsis du film. L’histoire est celle d’une femme qui décide un jour de ne pas rentrer chez elle pour prendre quelques jours de « vacances ». Dès les premières scènes ce film m’a touchée. Je n’ai pas la même histoire que cette femme mais j’ai déjà rêvé aussi de partir comme ça sur un coup de tête. Laisser derrière soi enfants, boulot, maison, petits soucis et gros tracas pour aller déposer mes « valises » quelques jours au bout de nulle part. C’est un peu ce que j’ai fait à la fin de l’année en fait. Et je sais donc pourquoi on peut avoir cette envie irrésistible et finir par y céder. Je sais aussi le bien que cela fait. Ce sentiment d’apaisement, et surtout de se retrouver enfin.

Karine Viard est merveilleuse. Tellement juste dans le rôle. Elle est Lulu, cette femme peu sure d’elle, mariée à un homme qui préfère son garage à sa famille. Petit à petit, au fil de son errance et de ses rencontres, elle va sortir de son cocon et devenir la femme qui a toujours été là, au fond d’elle. Tous les personnages de ce film sont beaux. Charles, l’amoureux qui lui redonne goût à l’amour (physique et affectif), toujours accompagné de ses frères. Marthe, la vieille femme ronchon qui n’a qu’une seule peur : vieillir et mourir seule.

Bouli Lanners (Charles), Pascal Demolon et Philippe Rebbot (les deux frères tellement drôles), Claude Gensac (Marthe), Nina Meurice (la jeune serveuse maltraitée par sa patronne interprétée par Corinne Masiero), Solène Rigot (la fille de Lulu). Je voulais donner le nom de tous les comédiens de ce film car, même si Karine Viard est majestueuse et au centre du film, tous les acteurs qui lui donnent la réplique sont tout aussi magnifiques.

Ce film est plein de tendresse, très émouvant par moment, mais aussi tellement drôle ! Il faut aller le voir sans hésiter.

Je vous laisse terminer ce beau dimanche ensoleillé avec une très belle voix du jazz. Virginie Teychené.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s