Coups de coeur
Laisser un commentaire

« L’amour est un crime parfait »… ou pas !

« L’amour est un crime parfait ». Voilà un film qui avait tout pour me plaire. Un titre énigmatique. Une histoire étrange. Et surtout il rassemble des comédiens que j’adore. Seulement voilà, les bons ingrédients ne font, hélas, pas tout.

Pourtant, les premières minutes m’ont plus. La musique électro du groupe Caravaggio colle parfaitement à l’ambiance du film. La photo, splendide. Ce film nous offre des images magnifiques de paysages montagneux et enneigés. Et les comédiens ! Mathieu Amalric est une fois de plus parfait en inquiétant professeur de littérature amateur de jeunes filles. Karin Viard (je suis hyper fan de cette comédienne et elle ne m’a jamais déçue ! ) nous offre une soeur possessive et diabolique à souhait. Sara Forestier est une jeune étudiante bien décidée à arriver à ses fins. Denis Podalydès réussit également dans son rôle de directeur de fac amoureux de la soeur.  Et en fin, Maïwenn excelle en femme délaissée et inquiète de la disparition de sa belle-fille… Bref, ils sont tous excellents. Même l’histoire est bien ficelée. Le rebondissement est parfaitement inattendu jusqu’au bout.

Et pourtant… je n’arrive pas à expliquer. Je me suis ennuyée. Malgré l’interprétation sans reproche des comédiens. Ou plutôt heureusement qu’ils étaient là. C’est surement pour leur jeu et pour la beauté des images que je suis restée jusqu’au bout. Pour moi ce film est trop froid, il y a trop de distance entre les personnages et nous qui les regardons évoluer. Je lis un peu partout que ce film est un thriller angoissant et cocasse… Bon. Personnellement ça n’a pas marché sur moi. Aucune angoisse. Aucun sourire devant une quelconque « cocasserie ». Juste un profond ennui. Je me demande encore ce que les réalisateurs ont essayé de faire passer comme message en faisant fumer leurs comédiens comme des pompiers ?! Si quelqu’un a une interprétation ça m’intéresse… Le truc du loup qui traverse le champ régulièrement pareil. Surement très symbolique… Voulaient-ils nous dire que « l’homme est un loup pour l’homme » ? Pas très subtil non ?

Je vais m’arrêter là parce que vraiment ce film ne m’a pas inspiré grand chose. Mais je laisse chacun se faire sa propre opinion. Les critiques sont plutôt bonnes dans l’ensemble.

Final en musique avec Caravaggio. C’est une musique étrange et obsédante.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s