Coups de coeur
1 commentaire

La folie de -M- à Bercy

Le samedi 14 décembre -M- faisait son dernier concert à Bercy. Il a fait salle comble (tout comme les deux soirs précédents). Et j’y étais. Et ça a été un très très grand moment.

-M- je l’ai découvert aux Solidays, au mois de juin. Et je m’étais juré d’aller le voir sur scène pour un « vrai » concert où il serait le seul artiste. Parce que M il faut absolument le voir sur scène. C’est un show man extraordinaire.

Samedi soir c’était fou et magnifique. La mise en scène était à couper le souffle. Un grand spectacle fait de jeux de lumière.

Il y a eu un incroyable moment où de grands faisceaux verts ont parcourus la salle nous donnant l’impression d’être enfermés sous une cloche verte. On pouvait croire qu’on allait toucher les bords avec nos mains.

Il y a eu aussi la magie de la chanson « Ma bonne étoile » durant laquelle -M- demande à tout le public d’allumer la lumière de son téléphone. La salle est alors plongée dans le noir et n’apparaissent plus que des milliers de petits points lumineux, comme des étoiles. Quelle émotion. Rien que d’y penser les poils se dressent encore sur mes bras.

Il nous a également offert un trio avec Winston McAnuff et Fixi (qui ont assuré une première partie géniale), debout sur une plate-forme qui se déplaçait au milieu de la foule. Parce que -M- il aime ça la foule. Plusieurs fois au cours de la soirée il nous remercie d’être là, il nous dit son bonheur à vivre ces moments.

Pour finir et fêter la fin de cette tournée à Paris il fait venir son père, sa sœur et son frère sur scène pour interpréter la très belle chanson « On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime » (chanson de Louis Chedid).

Un seul rappel (mais après quand même 2 heures 45 de concert). Là il nous offre la chorégraphie de sa chanson « Mojo » avec tous ses musiciens. C’est délirant. Le public est déchainé. Cette fois il part mais on serait bien restés encore un peu avec lui.

Je me rends compte à me relire que je n’ai pas rendu ici ce que j’ai vécu samedi à Bercy. Impossible. Comment dire les lumières, le son (-M- tout comme ses musiciens sont tout simplement incroyables), le contact qu’il a avec son public même dans une salle aussi grande. Bref ce fut un très très grand moment. Et, une chose est sure, la prochaine fois qu’il passe en concert j’y retourne.

Voici la chanson sur laquelle il est entré sur scène. Dans le noir. On ne voyait que ses lunettes formant un grand M lumineux. « Elle »

Et bien sur il faut la note endiablée de « Mojo ».

Je voudrais terminer ce billet avec la belle chanson de Louis Chedid « On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime« . Parce que c’est vrai et beau.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: Mon année 2013 : des films, du streetart, de la musique… | Les petits billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s