Expos
Laisser un commentaire

« La mécanique des dessous »

Jusqu’au 24 novembre 2013, le Musée des Arts Décoratifs propose une très belle exposition sur les dessous. Le sujet avait attiré mon attention et j’ai profité de mon après-midi dans ce musée (pour terminer l’exposition « Dans la ligne de mire« ).

Cette exposition propose une histoire complète de artifices (cachés sous les vêtements) utilisés par les femmes et les hommes pour mettre en valeur leur silhouette. On apprend donc comment les « dessous » ont évolué, du XIVe siècle à nos jours.

Le mot « mécanique » prend tout son sens lorsqu’on commence l’expo. En effet, pendant des siècles les dessous ont tout d’une machine visant à métamorphoser les corps. Les femmes vivaient dans de véritables carcans contraignent leurs corps pour avoir une taille toujours plus étroites, un décolleté pigeonnant.

Mais les hommes ne sont pas de reste. Ils utilisent également des artifices pour bomber leur torse, mettre en valeur leur virilité en rembourrant les braguettes. J’ai même appris avec beaucoup de surprise (et le sourire) qu’il faut une époque où la virilité se plaçait dans les mollets. Les hommes portaient alors des bas avec des rembourrages pour les faire paraître plus gros et musclés !!

« La mécanique des dessous » est une expo vraiment intéressante, avec de magnifiques pièces (des corsets, des robes, des pourpoints, etc… faits entièrement à la main) sont mises en valeur par un éclairage particulier. La salle d’exposition est très sombre, mettant l’éclairage sur les pièces exposées. Alors là aucune photo à vous montrer. D’abord parce que ça n’était pas autorisé. Mais quand bien même ça l’aurait été, il aurait été impossible d’en faire sans un équipement… que je n’ai pas.

A noter, à la fin de l’exposition un alignement de mannequins de couturière qui montre l’évolution de la silhouette féminine au fil des siècles. De plus en plus grande. La taille plus ou moins fines. Les seins mis en valeur ou pas. Des hanches à perdre la raison ou complètement gommées.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site du Musée des arts décoratifs. Vous pourrez y voir des images et apprendre plein de choses. Et surtout dépêchez-vous d’y aller. Ca se termine le 24 novembre.

Maintenant place à la musique avec une chanson de circonstance. Forcément, comment ne pas penser à cette magnifique chanson de Serge Gainsbourg, « Les dessous chics ».

Cette entrée a été publiée dans : Expos

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s