Coups de coeur
1 commentaire

La vie d’Adèle

Je ne veux pas revenir ici sur la polémique née autour du film d’Abellatif Kechiche. Je veux simplement vous parler d’un film magnifique et profondément bouleversant.

La façon de filmer de Kechiche est incroyable. Toujours au plus près de son héroïne, Adèle. Il la caresse avec sensualité, la scrute dans ses moindres émotions. Alors on imagine sans peine que ce film a du être difficile pour les actrices. Pour arriver à ce magnifique résultat il les a forcément poussé au bout de leurs émotions. Adèle Exarchopoulos est incroyable, éblouissante.

On vit avec elle ses premiers émois d’adolescente. Elle se cherche. Elle ressent qu’elle est différente, que dans ses relations avec les garçons quelque chose lui manque. Alors sa rencontre avec Emma va forcément bouleverser sa vie. Avec elle, elle va connaitre l’amour passionnel et physique. On la regarde grandir, devenir une femme avec bonheur puis dans la tristesse quand tout s’effondre.

Emma sera le pygmalion d’Adèle. Elle lui fait découvrir un monde qu’elle ne connait. Celui de l’art. Elle l’éduque à la peinture en l’emmenant dans des musées, en lui faisant rencontrer des artistes. Et Adèle grandit sans portant perdre le sens qu’elle veut donner à sa vie. Devenir institutrice.

Ce film va au-delà d’une simple histoire d’amour homosexuelle. Il nous parle tout simplement d’amour. Pourtant oui, les scènes de sexe sont crues et vont au plus près des corps. On voit les mains malaxer les corps, les bouches et les langues qui se mêlent et parcourent le corps de l’autre goulument. On ressent la passion justement dans cette façon de faire l’amour. Les étreintes sont intenses. Mais il ne faut pas s’arrêter à ça. Elles ne sont que l’expression physique d’un amour dévorant entre ces deux femmes.

Ce film m’a happée dès les premières images. Certaines scènes sont tellement puissantes. Leur encontre dans la rue. Coup de foudre qui les fait se retourner en pleine rue. Leurs retrouvailles en plan serré qui les isole de la vie. Parce que l’émotion est tellement intense que bien sur plus rien n’existe en dehors d’elles.

Mais aussi des scènes plus difficiles. Devant le lycée lorsque ses amies la rejettent parce qu’elles la « soupçonnent » d’être lesbienne. Les mots sont durs, violents. Ou encore celle de la rupture. Encore le rejet et la violence des mots mais aussi des gestes.

Ce film va au-delà des mots. Les héroïnes en disent d’ailleurs assez peu. En particulier Adèle. Mais tout passe dans l’expression de leurs visages, souvent filmés en plan serré, au plus près d’elles.

Je comprend que ce film est été récompensé. On peut dire qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre. Il dure trois heures mais pourrait être encore plus long. Parce qu’on perd la notion du temps. On vit avec Adèle et Emma. On ressent leurs émotions. Parce que ça fait échos à notre propre vie, à nos histoires d’amour. Alors bravo. A Abdellatif Kechiche, à Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux. Et aussi merci pour cette belle oeuvre.

Je joins la bande-annonce pour mettre des images sur mes mots. Mais ne vous contentez pas de ces quelques minutes. Allez voir le film. Vous ne le regretterez pas. Il va vous bouleverser.

Je vous laisse avec la musique du film. « I follow you » de Likke Li. Maintenant quand je l’entendrai je verrai toujours le beau visage d’Adèle Exarchopoulos.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

1 commentaire

  1. Pingback: Mon année 2013 : des films, du streetart, de la musique… | Les petits billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s