Coups de coeur
Laisser un commentaire

« Les femmes du bus 678 » de Mohamed Diab

« Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, aux vies totalement différentes, s’unissent pour combattre le machisme impuni qui sévit au Caire dans les rues, dans les bus et dans leurs maisons. Déterminées, elles vont dorénavant humilier ceux qui les humiliaient. Devant l’ampleur du mouvement, l’atypique inspecteur Essam mène l’enquête. Qui sont ces mystérieuses femmes qui ébranlent une société basée sur la suprématie de l’homme ? »

Voilà un film qui a fait beaucoup de bruit… en Egypte. Mais bien peu en France. Pourtant il aurait mérité qu’on en parle pour dire aux gens d’aller le voir. J’en reviens et je suis encore bouleversée par ce témoignage poignant fondé sur une histoire vraie : celle de la première femme ayant osé porter plainte et aller jusqu’au procès pour harcèlement sexuel en Égypte en 2008.

A partir de là, Mohamed Diab a filmé les destins croisés de trois femmes issues de milieux sociaux et religieux tout à fait différents. Fayza vit dans les quartiers populaires et porte le voile, Seba est une bourgeoise libérée, et Nelly, une jeune fille au fort caractère élevée par une mère seule. Chacune d’elles va vivre une agression.

Fayza subit des attouchements chaque jour dans le bus bondé qui la conduit à son travail et décide un jour de ne plus se laisser faire. Seba a été violée un soir de match malgré la présence de son mari et donne aujourd’hui des cours de self-défense. Nelly a été agressée en pleine rue alors qu’elle traversait la rue et a décidé de porter plainte contre l’homme qui l’a violentée.

Mais le véritable combat que ces trois femmes ont à livrer est contre leur propre famille : les maris ou les parents qui refusent le déshonneur et préfèrent que leurs femmes ou leurs filles se taisent, leur refusant par là même la reconnaissance de leur souffrance. Un combat contre une société machiste dominée par les « mâles », leurs droits, leurs appétits. Les femmes, elles, n’ont qu’un seul droit : se taire.

Et pourtant, ces femmes ne demandent pas grand chose : seulement qu’on les respecte !! Lors d’un stand-up, Nelly dit tellement bien ce que les femmes égyptiennes attendent des hommes : « la sécurité. ». Mais aujourd’hui, à cause d’inconnus qui les maltraitent, de leurs maris et leurs pères qui leur demandent de se taire, elles ne sentent plus en sécurité et protégées. Pourtant, Nelly est finalement la seule femme de ce trio qui trouvera du soutien auprès de son fiancé, même si, l’espace de quelques jours, il se laissera convaincre par la peur du déshonneur familial. Et c’est pour ça qu’elle osera aller jusuqu’au bout de son combat.

Ce fim est un témoignage poignant et bouleversant et il nul besoin d’être féministe ou même une femme pour être scandalisé par l’attitude des hommes et la réaction des familles. Le réalisateur ne va jamais dans le pathos. Il garde toujours un regard extrêmement respectueux sur ces femmes pour leur donner (enfin) la parole.

J’ai lu que d’après un sondage 83 % des Égyptiennes admettent, dans l’anonymat, avoir été victimes d’un harcèlement. Pourtant grâce à « l’affaire Noha Rushdi », la première Égyptienne à avoir fait un procès pour agression sexuelle en 2008, le harcèlement sexuel est devenu, en 2009, un délit en Égypte. Et son agresseur avait été condamné à trois ans de prison.

Alors vraiment, allez voir ce film. Pour les actrices qui sont toutes les trois extraordinaires de justesse et simplicité. Un grand bravo à Bushra Rozza, Nelly Karim et Nahed El Sebaï !! Pour le témoignage tellement émouvant. Pour aider à briser le silence de la religion et des tabous moraux.

Voici le nouveau clip d’Elisa Jo « Back around ». Oui je sais, j’en ai déjà parlé. Elle a même eu un petit billet rien que pour elle. Mais c’est vraiment parce qu’elle le vaut bien.

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags : , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s