Voyage
Laisser un commentaire

Mardi 1er novembre : Trek Gunung Rinjani – 2eme jour

Reveil a 6 heures. Les massages avec une huile achetee avec scepticisme a un vemdeur sur la plage de Gili, semblent avoir ete efficaces. Pas trop de coubatures.

Nous reprenons notre marche avec 4 personnes supplementaires : Yoshi un jeune japonais, un lomdonien et un couple d’hollandais.

Nous commencons par grimper encore pour arrver au plus bel endroit du trek. En haut de la crete apparait le ventre du volcan… avec en son centre un immense lac vert et un petit volcan qui fume encore. Cette vision est tellement belle qu’elle recompense tous nos efforts.

Apres une courte pause photos, nous reprenons notre marche mais cette fois nous descendons pour rejoindre le bord du lac. La descente est tres difficle. Environ 600 metres de denivele dans des rochers et des sentiers au bord du vide. J’admire les porteurs qui courent et sautent de pierre en pierre avec leurs lourds paniers sur les epaules !!!!

Lorsque nous arrivons en bas, notre plus grand plaisir est d’enlever nos chaussures et de mettre nos pieds endoloris dans l’eau fraiche !!! Un bonheur indicible !!!

Apres avoir longe le lac, nous rejoignons les porteurs aui sont entrain de preparer le campement pour la pause dejeuner. La pluie commence a tomber. Malgre ca nous suivons Han vers les « hot springs ». Bassins naturels remplis d’une eau a environ 40 degres… Je pars me changer derriere les rochers pour enfiler mon maillot de bain. L’entree dans l’eau est un vrai delice. C’est comme prendre un bain dans une immense  baignoire en plen air. Un grand bienfait pour nos corps endoloris et fatigues.

Le dejeuner pris debout, serrer les uns contre les autres pour trouver une petite place sous l’unique abri, gache un peu notre plaisir.

Forcement apres la descente, il faut… remonter !!! 3 heures a l’aller – 3 heures pour la remontee vers la crete opposee, juste en dessous du but ultime : le sommet du Gunung Rinjani. A nouveau 600 metres de denivele en pente raide…

Nous arrivons au campement trempes (il s’est mis a pleuvoir 45 minutes avant la fn…) et epuises.

QApres un nouveau repas a base de noodle goreng (je commence a rever d’un bon steak frites !! ) et une courte conversation avec nos compagnons de marche, nous allons nous coucher. Le reveil est prevu a 3 heures du matin pour l’ascension du sommet.

En ce qui me concerne, le choix est vite fait. Cette ultime ascension se fera sans moi !!! Me lever a 3 heures du matin apres 2 jours de marche extremement difficiles est absolument impossible. Car cette ascension signfie 3 heures pour monter… regarder le soleil se lever… 3 heures pour redescendre au campement…  Et la depart pour la descente finale de 5 heures !!!!!!!

Je souhaite donc bon courage aux courageux et vais me glisser dans mon duvet…

Cette entrée a été publiée dans : Voyage
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s