Expos
Laisser un commentaire

Free Hug de Petite Poissonne chez Spacejunk Lyon

couv petite poissonne spacejunk

L’agenda est chargé en ce moment du côté street art quand on est lyonnais.e ! Entre 2 visites à Peinture Fraîche Festival, j’ai quand même réussi à aller voir l’expo de Petite Poissonne chez Spacejunk. Vous pouvez encore la voir jusqu’au 18 mai. Alors dépêchez-vous !

Petite Poissonne ou l’art du décalage

D’aussi loin qu’elle s’en rappelle, Petite Poissonne a toujours aimé dessiner. Et toujours pour les autres et pour faire rire. Alors elle a mis son goût pour le dessin dans son métier en devenant graphiste. Puis, un jour, le hasard et un ami d’ami…, l’amène à déposer une oeuvre sur les murs. Mais elle n’est pas grapheuse. Et surtout, elle voulait faire quelque chose qui lui permettre d’être dans le décalage.

Elle a donc uni son envie de décalage et son amour des mots et de la typographie. Ainsi sont nés les petits messages sur stickers qu’elle colle dans les villes, à Grenoble, Paris, Bayonne ou encore Lyon.

Petite Poissonne nous a expliqué tout ça samedi, à l’occasion d’une rencontre organisée par Spacejunk Lyon. Pendant une heure elle a répondu aux questions des visiteurs, ravie de ce moment de partage. Puis elle a signé quelques autographe pour son Opus Délits, « Je ne suis pas une street artiste ».

Free Hug, une expo des mots de Petite Poissonne

Du 29 mars au 18 mai 2019, Petite Poissonne a posé ses mots chez Spacejunk Lyon. Une occasion pour toutes et tous de découvrir (ou pas) son travail dans un autre espace que celui de la rue.

Sur des plaques de métal, des assiettes anciennes ou encore un fer à repasser, l’artiste joue avec les mots qui flirtent avec l’absurde et créent un certain décalage avec le réel. Son humour un brin british (elle s’inspire beaucoup des Monty Python et de Woody Allen) peut déranger… mais alors passez votre chemin. Ici il faut aimer l’humour qui grince un peu et la dérision.

Je suis repartie avec le projet (je croise les doigts) d’un billet « portrait » de l’artiste et un petit cadeau que je me suis offerte pour mon anniversaire (parce qu’on n’est jamais mieux servie que par soi-même !) : un de mes messages préféré trône maintenant dans mon salon !

Petite Poissonne

Voici quelques photos de l’expo. Si vous avez le temps avant le 18 mai, allez y faire un tour. Ca vaut vraiment le coup !

Et maintenant place à la musique. On reste dans le thème avec « Les mots » de La Rue Ketanou.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.