Coups de coeur
Laisser un commentaire

Faada Freddy aux Solidays 2015

Cette année, pour moi, les Solidays n’auront duré qu’une journée. Pas super motivée par la programmation cette année. Et plein d’autres projets pour le week-end (je vous raconte tout ça très vite). Le soleil qui va briller ce week-end me ferait presque regretter. Pas de boue cette année aux Solidays. C’est plutôt cool. Mais bon pas de regrets car j’ai vu cet après-midi de très belles choses… Mais ça n’est pas le moment d’en parler.

Revenons donc à ma journée de vendredi aux Solidays. Mon retour sur cette journée va être rapide car je ne vais vous parler que de mon coup de coeur. Une découverte incroyable. Enfin en live parce que cet artiste je le suis depuis longtemps. Il s’appelle Faada Freddy. Hier à 20H je l’ai vu sur scène et c’était magique. 

Avec lui pas de guitare, batterie ou autre instrument. Seulement des voix et des corps. On ne réalise pas tout de suite car on a vraiment l’impression d’être face à un groupe « classique ». Puis on réalise que tout passe par la voix ou des bruits de bouche. Ils tapent dans leurs mains, claquent des doigts ou frappent leurs torses. Et la musique naît. C’est vraiment incroyable ! 

En plus ils ont le sens de la scène et du contact avec le public. Alors nous sommes devenus « hommes-orchestre » nous aussi. Ils nous ont fait chanter et taper dans nos mains. Comme un grand moment de communion ! 

Vous l’aurez compris je suis conquise. Retenez bien ce nom : Faada Freddy. Je vous conseille très très vivement l’écoute de son album. En ce qui me concerne, il y a de grandes chances que ça soit ma « boucle » du moment. Et je pense que je reviendrai vous parler de lui ici en octobre…

Je ne peux m’empêcher de dire quelques mots rapides sur l’autre concert de ce vendredi. Celui d’Asaf Avidan. Je ne me lasse pas de cet artiste et de sa voix hors du commun. Il a fait « pelouse » pleine devant la grande scène « Paris » pour une prestation un peu plus rock que d’habitude. Et nous avons vécu un beau moment en chantant avec lui le refrain de la très belle chanson « Reckoning Song ». Une de mes préférées…

One day baby, we’ll be old
Oh baby, we’ll be old
And think of all the stories that we could have told

Cette entrée a été publiée dans : Coups de coeur
Avec les tags : , ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s