Expos
2 commentaires

« Au pays d’Alice », opéra hallucinogène – L’expo

En novembre 2014 Oxmo Puccino et Ibrahim Maalouf présentaient un album commun : « Au pays d’Alice« . Ils y ont réuni le rap et le jazz pour réinventer l’histoire d’Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. 

A l’origine un spectacle

A l’origine de tout, Ibrahim Maalouf et sa trompette envoûtante. En 2011, le Festival d’Ile-de-France lui propose de monter un spectacle qui aurait trait au merveilleux. Il pense aussitôt à Lewis Caroll et son Alice. Les notes lui viennent mais il lui faut les mots. Il ira les chercher chez Oxmo Puccino.

Ensemble ils vont monter un spectacle avec 130 choristes et 25 musiciens. Ils rencontrent un tel succès qu’ils décident de prolonger ce plaisir en transformant le spectacle en disque puis en concerts dans la magnifique (et toute neuve) Philharmonique de Paris.

Une pochette pour l’album « Au pays d’Alice »

Pour réaliser la pochette de l’album, Oxmo Puccino fait appel à un studio de création avec lequel il a déjà travaillé : Les Marqueurs. L’équipe est composée de trois jeunes gens : Mathilde Dewolf, Maxime Renaud et Alex Monteiro. Pour répondre aux attentes des artistes, le trio réalise une série tout d’abord quelques images du chat puis du lapin d’Alice.

Très vite les choses s’enchaînent : les artistes (Oxmo Puccini et Ibrahim Maalouf) sont tellement contents du résultat qu’ils leur confient également la réalisation du clip du premier single. Dans le même temps, les jeunes gens imaginent les personnages de cet « opéra hallucinogène » et en font des oeuvres. 

Une exposition pour lancer le clip

Les Marqueurs ont alors une idée : organiser une exposition pour le lancement du clip du premier single « La porte bonheur » ! Voilà comment ils se sont installés à l’Espace Oppidum du 13 au 18 janvier 2015. Etant une inconditionnelle d’Oxmo Puccino depuis son tout premier album et d’Ibrahim Maalouf depuis… bien longtemps, je ne pouvais rater cette expo. D’autant plus que j’ai la chance (oui oui la chance car il n’y a plus de places !) d’aller les voir sur scène à la Philharmonique de Paris le 6 février !

Donc samedi je suis allée faire un tour là-bas et j’ai adoré ce que j’ai découvert. L’univers des Marqueurs est en parfaite adéquation avec l’album (que j’écoute un peu en boucle certains jours…). J’ai pris quelques photos pour que vous vous fassiez une idée de la beauté des oeuvres réalisées. Et j’ai même eu la chance d’avoir une projection du clip toutes lumières éteintes pour profiter pleinement de l’univers aux couleurs saturées, fluorescentes, « hallucinogènes » que l’on retrouve également dans les tableaux.

Mathilde Dewolf, Maxime Renaud et Alex Monteiro pour les images

« Au pays d’Alice » a rassemblé un grand nombre de talents : Oxmo Puccino pour les mots, Ibrahim Maalouf pour les notes et trois jeunes gens incroyables pour les images : Mathilde Dewolf, Maxime Renaud et Alex Monteiro. Un grand bravo et surtout un grand merci à tous pour tout le plaisir que vous nous donnez. Et vivement le 6 février !

Je voudrais également dire que nous avons été hyper bien accueillis par un des artistes Des Marqueurs. Il a pris le temps de nous raconter toute l’histoire de cette belle aventure… et des suites d’ici quelques jours… Mais je n’en dirai pas plus pour le moment. Excellent accueil également de la part du propriétaire de l’Espace Oppidum qui nous a raconté d’autres détails (en particulier quelques anecdotes survenues lors du vernissage… mais secret professionnel oblige je n’en dirai pas plus…) et a très gentiment éteint les lumières pour que je puisse prendre certaines photos. Donc merci à tous pour votre accueil.

Maintenant, il vous suffit d’un petit clic pour régaler vos yeux avec des photos : Au pays d’Alice », opéra hallucinogène – L’expo

Avant de vous quitter, voici le superbe clip réalisé par Les Marqueurs.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

2 commentaires

  1. Pingback: Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino réinventent le « pays d’Alice  à la Philharmonie de Paris | «Les petits billets de Miss Acacia

  2. Pingback: Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino réinventent le « pays d’Alice  à la Philharmonie de Paris | «Billets de Miss Acacia Test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s