Expos
Laisser un commentaire

Plongée au cœur des Festiv’Eau 2014

Chaque année la ville dans laquelle je vis organise un week-end dédié à l’eau. Pour fêter cet élément indispensable à notre survie et de plus en plus précieux, de nombreuses fontaines sont installées dans la ville. Mais celles-ci sont particulières. 18 artistes ont inventé des fontaines uniques, chacun exprimant sa vision de l’eau.

Comme toujours, je veux citer tous les noms pour rendre hommage aux artistes… Barth (artiste graffeur) ; Collectif 2M’JHN (artistes plasticiens) ; Xavier Deffieux (artiste peintre, sculpteur) ; Alexandre Delaunay (artiste plasticien) ; Philippe Dufour (artiste) ; Marie Gribouille (artiste illustratrice) ; Vincent Gibeaux (artiste peintre visuel) ; Olivier Helbert (artiste photographe) ; Association Hard Deco (artistes peintres) ; Jim (artiste illustrateur visuel) ; Kinkas (artiste peintre visuel) ; Vincent Petit (artiste peintre, sculpteur visuel) ; Philippe Janssens (artiste plasticien) ; Ratur et Sckaro (artistes plasticiens) ; Daniel Therasse (artiste peintre) ; Véronique Serra (artiste peintre visuel) ; Wally (artiste sculpteur) ; et enfin les magasins Truffaut (mouais ben faut bien aussi des sponsors…).

De nombreuses animations sont également organisées. Des spectacles, des jeux, des ateliers ou encore des expositions autour de l’eau. Tout ça pour le plus grand plaisir des enfants… surtout cette année car il faisait particulièrement chaud.

On a pu assister à de nombreuses batailles d’eau. On pouvait aussi faire un tour de la ville avec la « Vespaqua », une Vespa devenue locomotive d’un « train baignoire ».

J’ai eu la chance d’arriver juste au moment où commençait un spectacle de marionnettes… Le Théâtre rugissant est une compagnie familiale qui nous fait voyager dans un univers très particulier de marionnettes grandeur nature. Leur salle de spectacle est une roulotte. Une fois installés ils nous raconte une sorte de conte intitulé « Tout seul ». Une phare au milieu de la mer, habité par un homme que personne n’a jamais vu. Seuls 2 marins viennent jusque là pour le ravitailler… mais sans jamais l’apercevoir. Il paraît que c’est un monstre qui se cache… La réalité est celle d’un homme rongé par une terrible maladie qui vit avec pour seule compagnie un vieux dictionnaire qui lui ouvre les portes d’un monde qu’il ne connait pas… Un spectacle très original dans un lieu merveilleux…

Une fois de plus je partage avec vous mon plaisir grâce à quelques photos. Ca se passe au bout du clic : « Festiv’Eau 2014« 

Le mondial de foot aura quand même un intérêt. Celui de nous faire (re)découvrir la culture brésilienne. Et en particulier la musique. Comme par exemple Criolo. J’ai eu un coup de coeur pour cet artiste. Son album comprend des morceaux de rap… à la brésilienne. De quoi vous faire aimer le rap… Ecoutez, c’est excellent !

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, j'adore partager toutes ces passions avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s