Coups de coeur
2 commentaires

Mon année 2013 : des films, du streetart, de la musique…

En cette fin d’année, je vois partout fleurir des rétrospectives. Je trouve ça plutôt sympa de se retourner un peu (pas trop quand même) vers le passé pour revenir sur tout ce qui a été positif dans l’année qui vient de s’écouler.

Alors bon… je vais faire comme tout le monde… Voici mon petit tour de 2013.

Commençons par le cinéma. Une belle année avec quelques films marquants. Je vous donne mon top 5.

  1. A la première place, sans hésiter, « La Vie d’Adèle ». Ce film m’a profondément bouleversée. J’ai découvert une artiste incroyable avec Adèle Exarchopoulos.
  2. « Les garçons et Guillaume à table ». Parce que ça ressemble à une comédie, ça a la légèreté de la comédie mais derrière le rire il y a tellement plus.
  3. « Django Unchained » forcément. Je suis encore et toujours une inconditionnelle de Tarantino et son humour flirtant avec la folie.
  4. « La Vénus à la fourrure » pour la magnifique prestation d’Emmanuelle Seignier. Pour la mise en scène. Pour l’histoire troublante.
  5. Je finis avec le très touchant « The place beyond the pines ». Pour l’excellent jeu des acteurs. Pour son regard émouvant sur la filiation.

Je citerai également quelques très beaux films sur (et parfois de) les femmes : « Wadjda » (l’espoir au féminin), « Ombline » (avec la superbe Mélanie Thierry), « Blue Jasmine » (qui m’a réconcilié avec Woody Allen) et enfin « Suzanne ».

Restons dans les images avec mon année 2013 en streetart.

J’ai commencé à m’intéresser à cet art en 2011. Mais comme ça. De loin. Au hasard de mes balades dans les rues parisiennes. Puis j’ai découvert des oeuvres dans d’autres villes de France ou du monde. Et là ma curiosité m’a poussée à regarder de plus près, à chercher des infos sur les artistes et à partir à leur recherche dans Paris, appareil photo en main. J’en ai fait des balades (seule ou accompagnée) pour trouver ces trésors qui redonnent de l’humanité à nos rues. Pour vous en parler j’ai cherché comment organiser ma pensée. Parce que dès qu’il s’agit de streetart je pars un peu dans tous les sens. Je crois que ça fait toujours ça quand je parle de quelque chose qui me passionne.

Je commencerai par quelques grands évènements qui ont marqué mon année. Bien sur en tête du classement il y a la Tour Paris 13. Quel moment magique j’ai vécu. 3 heures d’émerveillement. 3 heures durant lesquelles je suis redevenue une enfant le soir de Noël. Inoubliable.

Un peu dans le même genre mais plus facile d’accès, les Frigos. Cet endroit est incroyable. Et je ne cesserai jamais d’en conseiller la visite à l’occasion des journées portes ouvertes qui ont lieu chaque année. J’avais écrit « Le bonheur est aux Frigos » et c’est tout à fait ça. Toutes les formes d’art se mêlent au grès des étages. Mais si tu aimes le streetart c’est le bonheur garanti. Tu peux même y rencontrer des artistes (je me rappelle avoir discuter un moment avec ShadeeK, un garçon très touchant).

Deux autres évènements ont marqué mon année Streetart 2013. Le Kosmopolite Art Tour à Bagnolet. Belle occasion de découvrir de nouveaux artistes. Mais également RueStick, séance de collage sauvage où se retrouvent plein d’artistes que j’aime et d’autres que j’ai découverts.

Mais il n’y a pas eu que de grands évènements publics pendant cette année. Il y a eu aussi (et surtout) de belles rencontres. La première l’artiste Dilian. Je l’ai rencontrée une première fois à la suite de quelques échanges épistolaires. Parce que j’avais eu un vrai coup de coeur pour ses oeuvres et que ça m’avait tellement donné envie de la rencontrer. Et comme c’est une fille toute simple, elle avait accepté sans hésiter. Ca a été une très belle rencontre. Nous nous sommes parlé comme si nous nous connaissions déjà. Alors quelques mois plus tard, je lui ai demandé si je pouvais venir avec elle lors d’un de ses collage de « Take away ». Elle a accepté et ça a été encore un très joli moment que je vous avais raconté ici « Take away avec Dilian ».

C’est un peu par elle que j’ai fait la connaissance d’autres belles personnes. Comme Wonder Brunette, dont tous les amoureux de streetart connaissent le blog. Mais également l’artiste Akiza dont il faut absolument connaitre la galerie et les oeuvres. Et puis H. un vrai amoureux de streetart devenu collectionneur. C’est lui qui m’a offert mon premier tableau de streetart. Un très beau Big Ben.

Sinon pour clore ce petit tour d’année, je parlerai de mes coups de coeur pour certains artistes en particulier. Swoon et sa délicatesse qui me touche beaucoup et que vous pouvez encore voir à la Galerie LJ. Jana&JS que j’admire depuis longtemps et dont j’ai vu l’expo à la galerie OpenSpace. Ou encore C215 qu’on ne présente plus mais dont je suis allée chercher les oeuvres dans son fief à Vitry. Ca a été l’occasion de deux balades que je vous ai racontées et surtout illustrées : « Chasse au trésor à Vitry-sur-Seine » et « Visite guidée à Vitry-sur-Seine ». Je suis également très touchée par les oeuvres de Seth ou d’Inti Castro. Il y a dans leurs peintures une poésie qui tient encore un peu de l’enfance.

Autre passion dans ma vie. La musique. Cette année a été bien plus calme côté concert.

Il y en a quand même trois qui auront particulièrement marqué cette année. Le dernier en date est celui de M à Bercy. Un artiste à voir absolument sur scène. Grand musicien et véritable show man il a su enflammer Bercy et rendre ces 3 heures de concert inoubliables. Bien sur il y a eu Asaf Avidan. A plusieurs reprises. Parce que je suis fan. Sa voix me trouble, sa musique m’envoûte, ses textes me bouleversent. Bref je l’ai vu trois fois en concert en 2013 : « En concert privé pour le Mouv' », aux Solidays (bon c’est juste un avant-goût de son « vrai » concert parce que les Solidays c’est toujours un peu court…) et enfin, last but not least, son concert à l’Olympia.

Mais le concert que je retiendrai par dessus tout. Celui qui m’a le plus touchée, émue, bouleversée… c’est celui de Vanessa Paradis au Casino de Paris. Son album avait déjà provoqué beaucoup d’émotion en moi. Parce que ses chansons ont fait échos en arrivant à un moment de ma vie où mes états d’âme étaient très proches de ses mots. Et en concert elle ne m’a pas déçue. Je l’ai trouvée incroyable. La maturité (et la vie) a fait d’elle une artiste à part entière qui remplit la scène sans problème et entraine son public.

Je clos ce billet avec mes coups de coeur ou coups de gueule 2013. 

Pour les coups de coeur il y a eu les « Love songs » de Vanessa Paradis. Deux livres dont je vous ai parlé ici : « Le plus petit baiser jamais recensé », parce que c’est Mathias Malzieu, parce que ça parle d’amour, de reconstruction, d’espoir… Mais également le beau livre de David Thomas, « La patience des buffles sous la pluie ». Parce que ça parle aussi très joliment d’amour.

Pour les coups de gueule il n’y en a eu qu’un seul ici. Parce qu’il fallait que ça sorte. C’était à l’occasion de la très belle expo photo d’Olivier Ciappa et ses couples imaginaires. Rappelez-vous, les oeuvres étaient exposées devant la mairie du IIIe et avaient été lacérées. Cet acte m’avait choqué et j’avais écrit « L’Amour et la tendresse n’ont pas d’orientation sexuelle ». Parce que je le pense encore et toujours. Parce que l’intolérance me met en colère. Parce que la liberté de vivre à sa guise ne peut être refusé à quiconque.

Je vous souhaite à toutes et tous une très très belle année 2014. Et on se retrouve en janvier pour de nouveaux coups de coeur/coups de gueule.

Comme d’habitude je vais vous laisser en musique. Avec forcément mes coups de coeur.

Vanessa Paradis et sa « Station Quatre-Septembre »

Mais aussi Stromae et « Formidable ».

Benjamin Clementine et sa voix hors du commun.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s