Livres
Laisser un commentaire

Les « Street illusions » de Chrixcel & Codex Urbanus

Street illusions Codex Urbanus Chrixcel Editions Alternatives

Deux ans après leur « Bestiaire fantastique du street art« , Chrixcel & Codex Urbanus retrouvent le chemin de la collaboration pour nous emmener dans l’univers de l’illusion. Trompe-l’oeil et jeux d’optiques pour nous amener à voir au-delà de ce qui est. Un voyage merveilleux !

Trompe-l’oeil et jeux d’optique dans le street art

Le trompe-l’œil d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celui qui durant des siècles a émaillé l’histoire de l’art. Après l’avoir dépoussiéré de ses relents purement décoratifs tout en maîtrisant parfaitement ses contraintes formelles, les illusionnistes urbains proposent au public des jeux interactifs et visuels aussi diversifiés qu’étonnants : anamorphoses remises au goût du jour dans des mises en scène bluffantes, lettres en 3D s’animant grâce à des procédés numériques, ou encore, trous noirs et autres vortex polychromes qui nous entraînent dans une forme de géométrie méditative…

Pour commencer cette plongée dans l’illusion, Codex Urbanus nous invite à découvrir l’histoire de ces « tromperies visuelles ». J’ai retrouvé, au fil de plus de 30 pages, le plaisir d’écouter (ici de lire) l’histoire de l’art racontée par Codex Urbanus. Tout comme à l’occasion de ses expositions dans des lieux au riche passé patrimonial, je suis sortie de la lecture de son introduction un peu plus cultivée ! Un vrai bonheur pour peu que l’on soit curieux.

Lorsqu’il donne la parole à Chrixcel, nous plongeons dans un monde incroyable et totalement bluffant. Au travers du travail de 23 artistes internationaux nous découvrons les différentes formes que peut prendre l’illusion d’optique : trompe-l’oeil figuratif, anamorphose, abstraction tridimensionnelle, lettrages ou encore camouflage optique.

Cinta Vidal (Espagne) ; Pejac (Espagne) ; Shozy (Russie) ; JR (France) ; Wild Drawing (Bali/Grèce) ; Scaf (France) ; Leon Keer (Pays-Bas) ; Carlos Alberto GH (Mexique) ; Drasko Boljevic (Croatie/Australie) ; Darel Carey (États-Unis) ; Soda (Italie/Angleterre) ; 1010 (Pologne/Allemagne) ; Peeta (Italie) ; Astro (France) ; Hoxxoh (États-Unis) ; Huge (Suède) ; Ben Johnston (Afrique du Sud/Canada) ; Bond TruLuv (Allemagne) ; Ceser87 (Espagne) ; Vile (Portugal) ; Liu Bolin (Chine) ; Cee Pil (Belgique) ; Vinie (France).

Vous pouvez acheter ce livre magnifique auprès des Editions Alternatives bien sûr. Ou auprès de votre librairie de quartier préférée. La plupart propose aujourd’hui le « click & collect » ou la livraison. Alors… si vous pouvez éviter de le commander sur Amazon. 🙏

Pour cette conclusion musicale, je reste dans le thème avec « Juste une illusion » de Téléphone.

Cette entrée a été publiée dans : Livres
Avec les tags :

par

Ancienne parisienne devenue lyonnaise… pas très bavarde voire même un peu « sauvage » et surtout passionnée de street art. Flâneuse urbaine, j’aime partager mes plus belles découvertes avec vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.