Expos
Laisser un commentaire

« Entropie » à la Teodora Galerie

Couv expo Entropie

Du 10 avril au 1er juin 2019, la Teodora Galerie et H.Art présentent l’exposition « Entropie », qui réunit le travail de trois artistes urbains contemporains : Onsept, Tempo et Seize Happywakmaker. Sous la forme d’une carte blanche, ENTROPIE mêle avec énergie personnages, vanités et abstractions.

Les portraits de Onsept NOK

Onsept NOK artiste autodidacte travaillant à Paris, est un peintre figuratif s’inscrivant dans le mouvement du post graffiti, dont le thème de prédilection est l’humain. Après son dernier solo show « MONDES INTERIEURS », il décide de poursuivre cette série de portraits s’émancipant de l’introspection, pour revenir à une recherche du mouvement et des postures en conservant une approche alliant peinture au pinceau, enduit et aérosol.

Son travail de composition l’invite à intégrer des éléments graphiques et géométriques qui donnent relief et densité à la représentation animée de figures contemporaines. Sa peinture trouve alors une identité singulière dans le paysage actuel de l’art urbain. Onsept nous livre pour ENTROPIE, des œuvres très libres.

Dans la bulle de TempO NOK

TempO Nok, aussi appelé le « Bubble Artist », est un graffeur français originaire de la région parisienne, qui depuis 2006, se consacre à un travail autour de la transparence. Ses recherches, à la fois techniques et inspirées par un univers onirique, s’éloignent des codes du graffiti. En effet, ses références, toujours en lien avec le travail de la transparence vont du peintre de nature morte, Sebastien Stoskopf, à l’artiste contemporain Dokoupil, en passant par les designers Gordijn & Nauta ou encore l’artiste Emmanuelle Etienne issue de la Verrerie. La bulle, et cette transparence en général, sont devenues, au fil du temps sa signature graphique, légère et délicate, par le biais de laquelle, poésie et émotions jaillissent.

Terminant son exposition personnelle « MEMENTO MORI » dans laquelle fut présentées vanités, abstractions et peintures figuratives autour d’un éloge à la vie.
Il présente aujourd’hui une série d’œuvres traitant, de foi et de spiritualité, à travers une gamme chromatique éclatante.

La géométrie de Seize Happywallmaker

Aux côtés du collectif NOK, nous avons convié l’artiste graffeur Seize Happywallmaker, figure emblématique du mouvement art urbain, a développé au fil des années, un véritable langage universel en utilisant l’énergie positive des couleurs. Son travail, depuis repose sur deux vecteurs, à savoir les réseaux et les connexions.

Il a découvert que les symboles sont une sorte de langage. Le langage symbolique appartient selon lui à la nature et à l’univers. La forme géométrique mélangée avec la simplicité et la rigueur des structures peut atteindre une grande pureté. Cette même forme géométrique associée à des combinaisons à l’infini est capable d’exprimer les cycles de vie et ses mouvements.

Associé à l’artiste Nicobaro depuis le projet du LAB14, ils développent ensemble des œuvres à la fois interactives et vivantes. Pour ENTROPIE, ils présentent une œuvre irradiante et les derniers réseaux de Seize Happywallmaker.

ENTROPIE c’est la rencontre de talents de l’art urbain aux univers puissants, opposés et sources d’une même énergie. Les lignes, la matière et les figures s’agiteront dans un événement haut en couleur.

Téodora Galerie, le nouveau projet de l’Agence H.ART

La Teodora Galerie est désormais un nouvel espace d’expositions et de rencontres pour l’Art urbain à Paris, dirigé depuis quelques semaines par Hanna Ouaziz, avocate de formation et curatrice dans le street art depuis presque 5 ans, avec l’Agence H.ART, qui a monté entre autres les projets La Réserve Malakoff en 2016 et Le Lab14 en 2017.

Libre dans sa démarche, Hanna Ouaziz s’associe à la Teodora Galerie, indépendante et défendant la singularité artistique dans toutes ses dimensions. Son nom, Teodora, fait écho à l’impératrice byzantine Theodora, à qui l’on doit le rétablissement du culte des images en 843 ; ce qui permet véritablement l’avènement de l’Art.

Féministe, progressiste, Hanna Ouaziz incarne la volonté de laisser le champ libre aux nouvelles initiatives, dans la droite ligne de la démarche de Gérard Hermet, président de la Téodora Galerie.

H. art vous donne rendez-vous pour le vernissage le 10 avril à partir de 18h30
Teodora Galerie
25 rue de Penthièvre 
75008 Paris

Exposition du 10 avril au 1er juin 2019
Du mardi au samedi de 12h à 19h

Et pour finir, un clip haut en couleur et plein d’énergie, avec Billie Ellish.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.