Expos
Laisser un commentaire

« Botanica » de Codex Urbanus

Codex Urbanus Botanica

Avec son exposition « Botanica », Codex Urbanus nous invite à une toute nouvelle expérience, au Cabinet d’amateur du 7 au 17 mars 2019.

Quand une galerie devient jardin imaginaire

Le temps de son exposition, Codex Urbanus transforme le Cabinet d’amateur en un jardin imaginaire tout droit venu de l’époque médiévale. En visitant « Botanica », vous allez échapper au bruit et au rythme endiablé de votre quotidien.

Dans cette bulle artificielle et vouée à disparaître, l’artiste a choisi d’incarner tour à tour l’herbier, le jardin de curiosités, l’ornementation florale ou encore l’évocation unique et émotionnelle que peut avoir le règne végétal dans nos vies trop minérales…

Plantes carnivores et créatures vénéneuses, fleurs tentaculaires et ronces malicieuses… Codex Urbanus nous ouvre les grilles de son jardin secret, mi-paradis mi-enfer, suspendu au-dessus de la réalité urbaine comme un miroir lacustre inversé. Venir flâner dans les allées fleuries et les ténébreux bosquets, se perdre en suivant une chimère touffue ou une palmeraie flottant dans une bulle, effeuiller un florilège de symboles et, au détour d’un massif de lys ou d’un étang verdâtre, se prendre à rêver d’une nature violemment envoûtante, et tellement éphémère…

Les petits « plus » imaginés par Codex Urbanus

Si vous suivez, comme moi, les expositions de Codex Urbanus, vous savez qu’il a le don de nous réserver quelques surprises.

Cette fois, il a imaginé pour nous des kirs aux fleurs (jasmin, géranium, violette, sureau…) que vous pourrez déguster le 7 mars, à l’occasion du vernissage. Ce soir-là, il y aura également une distribution gratuite de stickers.

Vous pourrez également découvrir (et acquérir bien sûr) des cache-pots en porcelaine de Limoges créés par Codex Urbanus. Avec l’arrivée du printemps et du rempotage de vos plantes préférées, apportez un peu d’imaginaire dans vos appartements !

Cache pot Codex Urbanus

Enfin, lors du finissage, le 17 mars, vous pourrez acheter le catalogue de l’exposition. D’après les dires de l’artiste, ce sera une « catalogue de malade » ! Alors ne ratez pas ça.

A quoi va ressembler « Botanica » ?

Pour vous donner un petit avant-goût de ce qu’a imaginé pour vous Codex Urbanus, voici quelques-unes des oeuvres. Pendant l’exposition, vous pourrez voir une vingtaine d’oeuvres étranges et mises en valeur grâce à de magnifiques encadrements.

Le Cabinet d’amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris
du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

Et maintenant place à la musique pour se dire au revoir.

Cette entrée a été publiée dans : Expos
Avec les tags : ,

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.