Livres
4 commentaires

Street art et graffiti en Europe

Livre Europe street art et graffiti

Avec ce bel ouvrage, Nath Oxygène et Brigitte Silhol nous offrent un tour d’Europe du street art et du graffiti. Partons avec elles, à la découverte de spots incroyables !

Une invitation au voyage street artistique

Paru aux Editions Alternatives le 11 octobre 2018, ce livre a été imaginé par deux femmes : Nath Oxygène et Brigitte Silhol. Toutes deux passionnées d’art urbain, elles ont visité de nombreux pays d’Europe à la recherche des plus beaux endroits et des plus belles oeuvres. Aujourd’hui, sus nos yeux émerveillés, elles ont accepté de nous ouvrir leurs carnets de voyage et de nous faire voyager.

ALLEMAGNE. AUTRICHE, BELGIQUE, BULGARIE, CROATIE, DANEMARK, ESPAGNE, FINLANDE, FRANCE, GRECE, HONGRIE, ITALIE, NORVEGE, PAYS BALTES, PAYS-BAS, POLOGNE, PORTUGAL, ROUMANIE, ROYAUME-UNI, SERBIE, SUEDE, SUISSE, UKRAINE.

Au fil des pages, nous allons parcourir 23 pays et découvrir le travail de 115 artistes de renom. Globe-trotteurs eux aussi, apportent dans leur peinture la diversité des cultures et des histoires nationales. Et, paradoxalement, également une certaine unicité au travers d’un « mouvement artistique mondial » qu’est le street art.

Pour chaque pays, les auteures nous font un petit topo sur « l’état » de l’art urbain. Puis elles nous présentent les artistes les plus renommés, en quelques mots et avec de magnifiques photos. De quoi nous donner une envie folle de prendre notre sac à dos et de partir sur leurs traces, à travers l’Europe.

La passion du street art

Né dans les années 70 à New York, le graffiti est arrivé en Europe dans les années 80, en même temps que le rap et le hip hop. Cet art vandale n’a cessé de se développer, jusqu’à devenir un art à part entière. Des villes comme Berlin, Paris, Londres, Milan ou encore Barcelone s’affirment comme les capitales du street art en Europe et attirent les visiteurs.

Aujourd’hui, le street art permet même de réhabiliter des quartiers déshérités pour leur donner un nouveau souffle. De nombreux festivals voient le jour (Festival Calle Libre en Autriche, Boombarstick Vodnjan Festival en Croatie, Street art Fest à Grenoble, Estepona Festival en Espagne ou encore le Festival Loures Arte Pública à Lisbonne), des musées ouvrent leurs portes (Musées du street art de Munich, Muu Zagreb en Croatie, ART42 ou, plus récemment, l’Aérosol à Paris…) et des quartiers entiers deviennent des musées à ciel ouvert (East Side Gallery à Berlin, Christiana à Copenhague, Pasila à Helsinki, Cours Julien à Marseille, Shoreditch ou Camden à Londres…).

Nous ne saurions dire exactement pourquoi nous avons cette passion des peintures urbaines, si ce n’est que nous aimons les couleurs, la vie, que, pour nous, les oeuvres égaient la ville, qu’elles apportent une touche de folie à des bâtiments parfois gris et tristes.

Brigitte Silhol et Nath Oxygène sont deux photographes passionnées d’art urbain et de voyages. Elles se sont rencontrées il y a plus de 10 ans grâce au street art et ont déjà réalisé plusieurs ouvrages aux Editions Critères : « Vitry vit le street art » en 2011, puis « Vitry, ville streetart » en 2013 ainsi que « Jimmy C. le coeur à points » en 2014.

 

 

Pour acheter le livre, c’est très simple. Rendez-vous dans votre librairie de quartier ou sur le site des Editions Alternatives, pour le commander.

Pour d’autres idées de lecture sur l’art urbain, n’hésitez pas à consulter la rubrique « Livres ». Parmi les derniers, vous dégusterez Poésie urbaine d’Adèle AlbergeLe Bestiaire fantastique du street art de Chrixcel et Codex Urbanus, Graffeuses d’Élise Clerc et Audrey Derquenne et bien sûr, l’incontournable Guide du street art à Paris de Stéphanie Lombard (la tout aussi incontournable blogueuse Wonder Brunette) et Simon Hoareau.

Conclusion en musique. Toujours sur le thème du voyage… Le saviez-vous ? La voix qui chante « lalala » dans les choeurs est celle de David Bowie !

Cette entrée a été publiée dans : Livres
Avec les tags :

par

Je suis une passionnée d'art urbain, de musique, d'évasion au cinéma ou dans les livres. J'aime me perdre dans les villes pour les mettre en images. Et surtout, partager toutes ces passions avec vous !

4 commentaires

  1. Pingback: Wastelands, voyage au coeur des friches | Les billets de Miss Acacia

  2. Pingback: « Guide du street art à Paris » saison 2 vient de sortir | Les billets de Miss Acacia

  3. Pingback: Le Bestiaire fantastique du street art : attention les monstres attaquent la ville ! | Les billets de Miss Acacia

  4. Pingback: Poésie urbaine avec Adèle Alberge | Les billets de Miss Acacia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.